TotalEnergies Maroc devrait profiter de la hausse actuelle des carburants

M.Ett | Le 9/11/2021 à 19:03
TotalEnergies Maroc garde des perspectives prometteuses notamment grâce à la hausse du prix des carburants.

Les cours internationaux des carburants ont flambé. Cette tendance est expliquée par le retour de la croissance après une année 2020 marquée par le confinement et un ralentissement de l’activité économique partout dans le monde. Cette tendance haussière devrait se poursuivre jusqu’à la fin de cette année.

TotalEnergies Maroc, la seule société cotée qui est concernée par cette hausse, devrait en profiter.

Sollicité par LeBoursier, un membre du directoire d’une société de bourse estime que « la forte hausse des carburants est un élément positif pour TotalEnergies pour la valorisation de ses stocks. Ceux-ci vont être valorisés sur la base du cours actuel. La marge est aussi proportionnelle au prix de vente. Plus le prix de vente augmente plus la marge augmente. Le groupe devrait bénéficier en même temps de l’extension de ses stations et des services qui sont annexes aux stations de service ».

A rappeler que l’évolution favorable de la consommation de carburant sur les six premiers mois de l’année a permis au groupe de booster son chiffre d’affaires et ses bénéfices sur la période. Le résultat net consolidé du groupe a en effet bondi de 427% après avoir baissé de 25% en 2020 à cause des répercussions de la crise sanitaire.

Face à la hausse actuelle des prix des carburants, il faut rappeler qu’il y a un seuil psychologique de 10 DH par litre. Cet opérateur pétrolier pourrait-il toujours bénéficier de la hausse des cours ?

« Normalement, ce prix psychologique, c’est l’État qui peut intervenir pour recadrer les choses. L’opérateur, lui, en fonction de l’évolution des cours à l’international, doit vendre en suivant le prix du marché. Mais l’État peut réduire un peu l’effet de la hausse des prix», explique notre interlocuteur.

« Sur la base de ces éléments, nous trouvons que les perspectives du groupe restent prometteuses. Il ne faut pas oublier que le cours a déjà monté, mais il garde une petite marge de hausse », estime-t-il.

Le titre s’échange à 1.700 DH (observé à la clôture de la séance de ce mardi 9 novembre). Il affiche une hausse de 41% depuis le début de cette année au moment où le MASI dégage une progression de 18% pendant la même période.

Evolution du cours en bourse

Source : leboursier.ma

Recommandations des sociétés de bourse de la place

Attijari Global Research (AGR) recommande de conserver le titre TotalEnergies dans les portefeuilles. La société de recherche trouve que le groupe devrait continuer de profiter un effet de rattrapage entamé au cours du deuxième semestre 2020. Globalement, elle trouve que les perspectives du groupe demeurent prometteuses pour cette année.

Alpha Mena, la firme de recherche basée à Tunis, elle, recommande de vendre le titre en estimant que le potentiel du groupe est consommé.

lire aussi
  • | Le 28/11/2021 à 14:07

    Bourse : les OPCVM s’accaparent 40% du volume transactionnel au 3ème trimestre 2021

    Les OPCVM s’accaparent 40% du volume drainés au titre du 3ème trimestre 2021 et affichent une position nette acheteuse, au moment où les personnes morales marocaines étaient en position vendeuse, d’après le rapport du profil des investisseurs publié par l’AMMC.
  • | Le 26/11/2021 à 12:11

    Crédit du Maroc: Très forte progression du RNPG à fin septembre

    Le groupe a connu une bonne tenue de sa collecte et de l'évolution des crédits à fin septembre. Les marges d'intérêt et sur commissions se sont bonifiées. Grâce à la forte baisse de 73% du coût du risque, le RNPG a presque quadruplé sur la période.
  • | Le 26/11/2021 à 10:24

    Label'Vie: Le chiffre d'affaires consolidé augmente de 6% à fin septembre

    Le groupe a connu une bonne dynamique au troisième trimestre avec une bonne croissance des ventes sur tous les segments. Sur l'unique troisième trimestre, 7 nouveaux points de vente ont été inaugurés. L'investissement augmente fortement suite à l'accélération du rythme de développement. L'endettement net recule de 5% par rapport à fin 2020.
  • AFP | Le 26/11/2021 à 9:26

    Nouveau variant Covid: les marchés boursiers européens plongent à l'ouverture

    Les marchés boursiers européens plongeaient vendredi matin, rattrapés par l'émergence d'un nouveau variant particulièrement contagieux en Afrique du Sud.