TGCC enregistre sa première baisse en bourse

| Le 22/12/2021 à 17:39
Le titre TGCC corrige légèrement à la baisse après avoir cumulé une hausse à deux chiffres depuis son introduction en bourse jeudi 16 décembre.

TGCC vient de signer sa première séance dans le rouge.

Ce titre a perdu 1,48% pour descendre à 163,05 DH après l’échange de 312.716 titres pour un montant total de 50,6 millions.

A rappeler que TGCC a augmenté d’une manière très significative après son introduction en bourse, le 16 décembre ; séance pendant laquelle le titre a été réservé à la hausse depuis l’ouverture.

Introduite à un prix de 136 DH, la valeur a gagné près de 20% après quatre séances de cotation seulement, dépassant ainsi la progression du MASI cumulée depuis le début de cette année jusqu’à la séance de ce mardi 21 décembre (17,3%).

Evolution du cours de TGCC

Source : leboursier.ma

Le volume qui a accompagné cette évolution depuis l’IPO a atteint à peu près 400 millions de DH. La valeur se place en effet en tête des plus forts volumes échangés au cours de ces dernières séances. Elle a d’ailleurs contribué à la hausse observée des volumes globaux échangés.

Au cours de la séance de cotation de ce mardi, le carnet d’ordre de TGCC, consultable sur LeBoursier, montrait que les titres demandés à l’achat dépassés ceux proposés à la vente.

Cette tendance a été inversée à la clôture (voir ci-dessous). Les ordres D’achat étaient inférieurs aux ordres de vente.

Ce carnet est mis à jour à chaque changement de l’état de l’offre ou de la demande. Il regroupe les dix meilleures offres et les dix meilleures demandes.

lire aussi
  • Mehdi Michbal | Le 21/1/2022 à 9:47

    Un grand virage stratégique se prépare à Bank of Africa (Othman Benjelloun)

    EXCLUSIF. Ce virage est le résultat d’un travail effectué avec McKinsey depuis un an, nous confirme le PDG du groupe. Ses détails seront annoncés en mars, au moment du conseil d’administration de la banque. Il concerne selon lui toutes les activités du groupe en Afrique, sur un horizon de long terme.
  • B.B | Le 20/1/2022 à 18:14

    Immobilier : teintée d’incertitude, une croissance molle est attendue en 2022

    L’immobilier s’est bien redressé en bourse en 2021 après une forte chute en 2020. L’effet rattrapage s’est au global également amorcé sur les indicateurs des immobilières cotés. Mais cette année, une croissance molle est attendue du fait d’une faible visibilité et d’un pouvoir d’achat érodé des ménages. Les acteurs reste pendus aux éventuelles annonces du nouveau gouvernement concernant le secteur.
  • | Le 20/1/2022 à 18:08

    Bourse : la progression du marché devrait se situer entre 5% et 10% en 2022 (M.S.IN)

    La société de bourse M.S.IN anticipe une poursuite de la progression du marché boursier en 2022. Cette croissance devrait être comprise entre 5% et 10%. Analyse.
  • | Le 19/1/2022 à 18:10

    Une hausse de 8% du besoin de financement brut moyen du Trésor attendue en 2022 (AGR)

    AGR analyse les principaux postes de recettes et de dépenses de l’Etat dans le cadre de la Loi de Finances 2022. La hausse des recettes fiscales cette année devrait couvrir l’augmentation des dépenses courantes. Le solde ordinaire repasserait dans le positif pour la première fois depuis 2019. In fine, tablant sur un déficit budgétaire contrôlé en 2022, et sur la capacité du Trésor à se financer sur le marché domestique, le besoin brut de financement du Trésor devrait être de 159 MMDH.