Les indices de la BVC continuent leurs baisses à la mi-séance

| Le 15/9/2021 à 11:36

A 12h30, les indices MASI et MADEX perdaient 0,07% à 12.892,47 points et 0,07% à 10.478,92 points, en ordre respectif.

Le FTSE CSE Morocco 15 perdait quant à lui 0,02% à 12.205,92 points. Le MSI20 perdait 0,05% à 1.053,95 points.

Le volume global des échanges oscillait autour de 39,53 MDH, drainés en majeure partie par Espaces Saada (1,2 MDH).

Plus fortes hausses 

Lesieur Cristal, a pris 2,65% à 192,00 DH suite à l’échange de 111 actions. CMT a gagné 2,24% à 1690,00 DH suite à l’échange d’un seul titre. Nexans Maroc a augmenté de 1,71% à 196,50DH suite à l’échange de 100 actions.

Plus fortes baisses

CIH Bank de son côté, a perdu 2,09% à 281,00 DH suite à l’échange de 288 actions. Sothema a reculé de 1,90% à 1.500,00 DH suite à l’échange d’une action. Espaces Saada a baissé de 1,66% à 34,32 DH suite à l’échange de 34.546 actions.

Ce furent les variations les plus significatives en termes de volume transactionnel à ce moment-là.

lire aussi
  • | Le 16/9/2021 à 15:53

    Startups Tech : Les fonds d’investissement notent une meilleure qualité du dealflow

    La crise a fait prendre conscience de l’importance du numérique auprès des grands décideurs. Les fonds d’investissements spécialisés dans le financement des entreprises technologiques note une amélioration des compétences et de la qualité des entrepreneurs. Les restrictions sanitaires limitent encore l’accélération des signatures de deals. Sur ce segment, les investissements suivront globalement la même tendance que l’an dernier.
  • | Le 16/9/2021 à 9:47

    CFG Bank : Le résultat net après impôts passe dans le vert au premier semestre

    Le groupe a connu une bonne croissance de ses crédits au premier semestre, ainsi que des dépôts de la clientèle. Le PNB consolidé affiche une hausse de 23% sur la période. La bonne maitrise des charges a également permis au résultat brut d’exploitation de progresser fortement.
  • B.B | Le 15/9/2021 à 19:46

    Cimentiers : Rebond en 2021, marge, production, présence géographique… Round up du secteur

    Cette année, les cimentiers bénéficient d’une forte croissance de la demande (+8,9% attendu en fin d’année) après les effets de la pandémie en 2020. Mais au long terme cette croissance devrait s’affaisser à 2,2% par an. Les marges devrait se dégrader cette année en raison de la hausse des cours du petcoke. La concurrence s’accentue entre les deux plus grands groupes nationaux.
  • M.Ett | Le 15/9/2021 à 19:45

    Voici comment a évolué le marché des OPCVM depuis début 2021

    Un gestionnaire de fonds de la place revient sur l’évolution des OPCVM depuis le début de cette année et souligne les grandes tendances qui se dégagent. Analyse.