Disway. Les bénéfices en chute de 50% en 2018

| Le 22/3/2019 à 8:29

Trois tendances ont impacté les résultats de 2018 selon un communiqué de Disway :

-Une bonne dynamique commerciale des activités et filiales du groupe au Maroc ;

-Une conjoncture difficile sur l’international caractérisée par la baisse du chiffre d’affaires et des résultats ;

-L’impact du contrôle fiscal au Maroc et en Tunisie.

Le chiffre d’affaires consolidé augmente dans ces conditions d’un petit 1% à 1,68 milliard de dirhams, « malgré la baisse du chiffres d’affaires à l’international (Afrique & Tunisie) », note le groupe.

Le résultat d’exploitation baisse lui de 16% à 91 millions de dirhams. En cause : « l’augmentation des dotations à l’exploitation constatées par Disway Tunisie suite à la politique d’assainissement du risque client », explique le groupe dans son communiqué.

Le résultat net part du groupe se réduit de 50% à 30 millions de dirhams. Un recul qui s’explique selon le groupe par « l’effet conjugué du résultat financier de la filiale Disway Tunisie et du coût du contrôle fiscal à la fois sur le Maroc et la Tunisie ». 

Le directoire propose à l’assemblée générale des actionnaires la distribution d’un dividende de 15 dirhams par action. 

Concernant l’avenir de la filiale tunisienne, le groupe se dit confiant en la nouvelle équipe managériale et les perspectives de croissance sur ce marché. 

« Le groupe va poursuivre sa stratégie de développement de l’offre Value, de l’offre Solaire photovoltaïque et aussi l’élargissement de la prestation logistique externe à travers la construction de la 3ème phase de la plateforme logistique, ramenant la capacité totale à plus de 20 000 m2 couvert », annonce également le groupe.
 

lire aussi
  • | Le 16/9/2021 à 15:53

    Startups Tech : Les fonds d’investissement notent une meilleure qualité du dealflow

    La crise a fait prendre conscience de l’importance du numérique auprès des grands décideurs. Les fonds d’investissements spécialisés dans le financement des entreprises technologiques note une amélioration des compétences et de la qualité des entrepreneurs. Les restrictions sanitaires limitent encore l’accélération des signatures de deals. Sur ce segment, les investissements suivront globalement la même tendance que l’an dernier.
  • | Le 16/9/2021 à 9:47

    CFG Bank : Le résultat net après impôts passe dans le vert au premier semestre

    Le groupe a connu une bonne croissance de ses crédits au premier semestre, ainsi que des dépôts de la clientèle. Le PNB consolidé affiche une hausse de 23% sur la période. La bonne maitrise des charges a également permis au résultat brut d’exploitation de progresser fortement.
  • B.B | Le 15/9/2021 à 19:46

    Cimentiers : Rebond en 2021, marge, production, présence géographique… Round up du secteur

    Cette année, les cimentiers bénéficient d’une forte croissance de la demande (+8,9% attendu en fin d’année) après les effets de la pandémie en 2020. Mais au long terme cette croissance devrait s’affaisser à 2,2% par an. Les marges devrait se dégrader cette année en raison de la hausse des cours du petcoke. La concurrence s’accentue entre les deux plus grands groupes nationaux.
  • M.Ett | Le 15/9/2021 à 19:45

    Voici comment a évolué le marché des OPCVM depuis début 2021

    Un gestionnaire de fonds de la place revient sur l’évolution des OPCVM depuis le début de cette année et souligne les grandes tendances qui se dégagent. Analyse.