Dari Couspate: l’activité de l’industriel pénalisée par la conjoncture et la concurrence

| Le 29/3/2019 à 11:29

Année 2018 assez délicate pour le producteur de couscous et de pâtes. Ses revenus sont en baisse à cause de la montée de la concurrence et d'une conjoncture peu favorable. Idem pour ses bénéfices, plombés par la hausse des coûts et par un contrôle fiscal dénoué en fin d'année. 

Dari Couspate a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 569,8 millions de dirhams, en léger recul de 2% par rapport à l’exercice 2017.

Selon le management de la société, ce léger recul s’explique principalement par une atonie conjoncturelle de l’ensemble du marché, par une pression sur les prix de vente sous l’effet d’une concurrence accrue et d’un secteur d’activité national en surcapacité.

Le résultat d’exploitation s’établit à 90,78 millions de dirhams, en retrait de 3,4%. Ce repli est dû principalement à :

>L’accroissement important du coût de l’énergie thermique (+22%) suite à la hausse des cours du pétrole en 2018.

>La hausse significative des budgets promotionnels et publicitaires.

Le résultat net ressort à 63,6 millions, en recul de 8,9% par rapport à 2017.

Selon la communication financière du groupe, le résultat net de l’exercice 2018 a été notamment marqué par :

Un résultat financier en baisse de 2,08 millions de dirhams, induit par des pertes de change liées à l’appréciation continue en 2018 de la valeur du dirhams par rapport à l’euro sur les opérations à l’export.

L’impact d’une charge non courante consécutive au contrôle fiscal portant sur l’IS, l’IR et la TVA afférents aux exercices 2014 à 2017, soldé en décembre 2018 par la conclusion d’un accord avec la direction générale des impôts.

Ainsi, le Conseil d’administration proposera à la prochaine AGO la distribution d’un dividende ordinaire de 110 DH par action. En 2017, le groupe avait distribué un dividende ordinaire de 90 DH ainsi qu'un dividende exceptionnel de 50 DH par action.

En dépit d’un environnement économique difficile, Dari Couspate entend poursuivre sa stratégie de développement en s’appuyant sur :

-La poursuite d’un programme d’investissements industriels à travers notamment l’installation de nouvelles capacités de production opérationnelles dès le 1er semestre 2019.

-La consolidation des programmes d’amélioration de productivité par une optimisation continue des coûts de production.

-Le renforcement de sa politique d’innovation.
 

lire aussi
  • | Le 26/5/2022 à 17:40

    Les foncières de la cote affichent une résilience qui durera

    Dans un contexte général de retour d’aversion aux risques, les foncières Aradei Capital et Immorente Invest progressent grâce à leur rendement attractif et sécurisé. Le secteur demeure globalement préservé des aléas économiques exogènes. La volonté croissante des opérateurs de se défaire de leurs actifs immobiliers pour améliorer leurs investissements opérationnels sera favorable au secteur au long terme.
  • M.Ett | Le 26/5/2022 à 17:38

    L’endettement total du Trésor devrait dépasser le seuil des 80% du PIB en 2022

    Attijari Global Research livre ses anticipations par rapport à l’évolution du besoin de financement du Trésor et du niveau de son endettement global. Celui-ci devrait dépasser le seuil des 80% du PIB en 2022, d’après les anticipations de la société de recherche.
  • | Le 26/5/2022 à 8:41

    Alliances : hausse de 9% du chiffre d'affaires à fin mars 2022

    Le groupe annonce concrétiser les objectifs arrêtés dans son plan de développement 2022-2025. Le nombre d'unités réceptionnées à fin mars progresse fortement de 144%. Alliances explique que les coûts de développement n'ont pas enregistré de hausse significative.
  • M.Ett | Le 25/5/2022 à 17:51

    OPCVM : un mouvement de rachat est observé face à l’incertitude

    Les investisseurs en OPCVM qui étaient en phase d’attentisme ont décidé de réagir en effectuant des rachats, d’après un gérant de fonds de la place qui table sur une poursuite de la tendance actuelle. Par ailleurs, une réallocation vers les Obligations court terme est observée.