Crédit Agricole du Maroc : le RNPG progresse de 2% en 2019

| Le 6/4/2020 à 9:51

Au terme de l'année 2019, les indicateurs du groupe Crédit Agricole ont globalement progressé par rapport à une année auparavant. Dans ce sens, les bénéfices du groupe se sont amélioré de 2% pour s'établir à 636 MMDH.

A fin 2019, les crédits distribués et l'epargne collectée par Crédit Agricole ont progressé respectivement de 8% et 7,3% par rapport à une année auparavant.

Ainsi, le produit net bancaire du groupe a progressé de 3% en glissement annuel. Cette performance est tirée par la hausse de la marge d'intêret commerciale ainsi que l'amélioration des résultats des opérations de marché durant la même période.

Indicateurs cosolidés de Crédit Agricole

en MMDH à fin 2018  à fin 2019
Crédits à la clientèle 81,8 88,7
Epargne collectée 82 88
PNB 3,9 4,1
Résultat net consolidé 621 620
RNPG 626 636
Fonds propres 10,6 12,5
Total Bilan 107 116

Source : Crédit Agricole du Maroc

D'autre part, l'encours de provisions pour risque généraux du groupe s'est établi à 1MMDH à fin 2019, soit 1,5% de l'encours sain des crédits à la clientèle. Ainsi, la banque affiche un taux de couverture des créances en souffrance de 71%contre 72% une année auparavant.

Par ailleurs, le résultat net consolidé de la banque a reculé de 1MMDH par rapport à une année auparavant. Par contre, le résultat net part de groupe a progressé de 2% durant la même période.

Le total bilan, lui a progressé de 8% par rapport à fin 2018. Quant à eux, les fonds propres ont augmenté de 17% à travers l'emission d'obligations subordonnées.

A côté de son activité de banque classique, le groupe assure également une mission de service public pour l’accompagnement du secteur agricole et des petits agriculteurs.

Dans ce sens, l’appui financier de Tamwil El Fellah pour les agriculteurs non éligibles au financement bancaire classique s’est poursuivi. Le nombre de clients est passé à 90.658 en 2019 à 82.834 clients en 2018, soit 14.834 clients de plus. L’encours des financements, quant à lui, a progressé d'environ 100MDH pour atteindre 851MDH à fin 2019.

Enfin, la Fondation Ardi pour la microfinance a vu son encours de crédits accordés augmenter de 6MDH, à 295 MDH : 34% de cet encours finance le commerce, 30% les services, 21% l’agriculture et l’élevage, et 15% l’artisanat.

 

lire aussi
  • | Le 16/9/2021 à 15:53

    Startups Tech : Les fonds d’investissement notent une meilleure qualité du dealflow

    La crise a fait prendre conscience de l’importance du numérique auprès des grands décideurs. Les fonds d’investissements spécialisés dans le financement des entreprises technologiques note une amélioration des compétences et de la qualité des entrepreneurs. Les restrictions sanitaires limitent encore l’accélération des signatures de deals. Sur ce segment, les investissements suivront globalement la même tendance que l’an dernier.
  • | Le 16/9/2021 à 9:47

    CFG Bank : Le résultat net après impôts passe dans le vert au premier semestre

    Le groupe a connu une bonne croissance de ses crédits au premier semestre, ainsi que des dépôts de la clientèle. Le PNB consolidé affiche une hausse de 23% sur la période. La bonne maitrise des charges a également permis au résultat brut d’exploitation de progresser fortement.
  • B.B | Le 15/9/2021 à 19:46

    Cimentiers : Rebond en 2021, marge, production, présence géographique… Round up du secteur

    Cette année, les cimentiers bénéficient d’une forte croissance de la demande (+8,9% attendu en fin d’année) après les effets de la pandémie en 2020. Mais au long terme cette croissance devrait s’affaisser à 2,2% par an. Les marges devrait se dégrader cette année en raison de la hausse des cours du petcoke. La concurrence s’accentue entre les deux plus grands groupes nationaux.
  • M.Ett | Le 15/9/2021 à 19:45

    Voici comment a évolué le marché des OPCVM depuis début 2021

    Un gestionnaire de fonds de la place revient sur l’évolution des OPCVM depuis le début de cette année et souligne les grandes tendances qui se dégagent. Analyse.