Bourse : voici le portefeuille et la stratégie d’investissement de Hakam Abdellatif Finances

M.Ett | Le 14/4/2022 à 14:56
La holding Hakam Abdellatif Finance est présente dans le tour de tables de plusieurs sociétés cotées à la bourse de Casablanca. Voici sa stratégie d’investissement et la composition de son portefeuille.

Présente dans le tour de table de plusieurs sociétés cotées, la holding Hakam Abdellatif Finances (HAF) continue d’animer le marché casablancais, quoique discrètement. HAF a annoncé le mercredi 13 avril 2022, avoir dépassé le seuil de participation de 20% dans le capital de Maghreb Oxygène.

>Qui est cet opérateur et quelle est sa stratégie d’investissement ? Créée en 1995, HAF est une holding de participation, représentée par son PDG Abdellatif Hakam. « Nous agissons comme un fonds d’investissement », nous déclarait une source autorisée de la holding dans un précédent article. La stratégie menée par HAF est toujours la même. Ses principaux axes sont la diversification, la participation minoritaire et l’investissement sur le long terme. Ces éléments traduisent la prudence de cet investisseur en matière de choix de placement. L’investisseur HAF est connu pour son positionnement sur les concessionnaires. Il est toutefois positionné sur différents secteurs, notamment la Distribution Automobile (Auto Hall 10,3% du capital et Auto Nejma 31%), le Transport (CTM 5% et Timar 13,4%), le Gaz industriel (Maghreb Oxygène 20%), la Construction Métallique (Delattre Levivier Maroc 5%) et la Distribution Informatique (Disway 12,3%). HAF est un investisseur long-termiste.

Les fondamentaux et les rendements des sociétés sont donc priorisés. Ainsi, 5 sur 7 valeurs cotées composant son portefeuille dégagent un rendement dépassant celui du marché (3,1%) au titre de l’exercice 2021, d’après le point hebdomadaire de CFG Bank, arrêté au 8 avril. Il s’agit de : Disway (un D/Y de 8,4%, soit le plus fort de la cote) ; Timar (5,4%), Auto Nejma (4,3%), Auto Hall (3,8%) et CTM (3,2%). Maghreb Oxygène, quant à elle, offre un rendement de 1,2% seulement. Delattre Levivier Maroc n’a pas distribué de dividendes depuis 2018 à cause des difficultés qu’elle connait depuis quelques années. La holding vise la diversification du portefeuille, en termes de valeurs et de secteurs investis, ce qui permet de limiter un peu les risques d’investissement. Elle se focalise aussi généralement sur le marché boursier en évitant le marché hors cote. Sa participation dans le capital des sociétés investies tourne globalement autour de 10-20%. La holding reste principalement minoritaire. Elle est par ailleurs l’actionnaire majoritaire d’Auto Nejma, distributeur exclusif de la marque Mercedes au Maroc.

Retour sur les dernières opérations réalisées par la holding

HAF se renforce dans le capital de Maghreb Oxygène. La holding vient de franchir directement à la hausse les seuils de participation de 10% et 20% dans le capital de Maghreb Oxygène pour détenir à présent 20,003% du capital de Maghreb Oxygène. Cette opération est intervenue suite à la cession par la société d’investissement Asma Invest de la totalité de ses participations dans Maghreb Oxygène. HAF envisage de continuer ses achats sur cette valeur. Maghreb Oxygène affiche de bons fondamentaux. Le groupe a bénéficié de la hausse de la demande en oxygène durant l’année 2021, ainsi que la reprise économique des industriels. Son chiffre d’affaires a augmenté de 10,4% en 2021. Son résultat net consolidé s’est apprécié de 21,4% à 18 MDH. Un dividende de 4 dirhams par action a été proposé, identique à celui distribué au titre de l’année 2020. Par ailleurs, la holding HAF compte poursuivre ses cessions sur Delattre Levivier Maroc. A rappeler que ce dernier a dégagé un chiffre d’affaires en baisse de 30% au titre de l’exercice 2021. Son résultat net part du groupe s’est enfoncé dans le rouge en se situant à -402 MDH. DLM connait en effet des difficultés depuis quelques années. La société a obtenu son redressement judiciaire sur 10 ans en février dernier.

lire aussi
  • | Le 27/5/2022 à 16:37

    Sothema : chiffre d'affaires au premier trimestre 2022 en hausse de 17%

    Le chiffre d'affaires du groupe progresse poussé par l'amélioration des volumes d'affaires, tant au niveau du marché privé que public. L'endettement baisse de 9,5% à 98 MDH et le ratio d'endettement ressort à 7,9% à fin mars 2022. Les ventes à travers sa filiale sénégalaise West Afric Pharma progressent de 20,6%.
  • | Le 27/5/2022 à 10:29

    CIH Bank : forte hausse de 66% du RNPG à fin mars 2022

    Le groupe a amélioré ses marges d'intérêts et marges sur commissions à fin mars 2022. Le PNB consolidé ressort en hausse de 14% par rapport à la même période en 2021. Les crédits à la clientèle s'améliorent de 3% par rapport à décembre dernier.
  • | Le 27/5/2022 à 8:47

    Auto Nejma : baisse de 7,5% du chiffre d'affaires au premier trimestre 2022

    Le groupe a subi les difficultés d'approvisionnement et les pénuries découlant de la crise des semi-conducteurs. Le nombre des véhicules vendus au premier trimestre 2022 recule de près de 12%.
  • | Le 27/5/2022 à 8:20

    Ciments du Maroc : hausse de 11% du chiffre d'affaires à fin mars 2022

    Le groupe a vu son chiffre d'affaires se fixer à 955 MDH au premier trimestre. Les investissements progressent de 78% notamment en lien avec la construction du centre de broyage de Nador.