Bourse : les institutionnels s’accaparent 50% du volume échangé au T2 de 2021

| Le 8/9/2021 à 16:16
Les investisseurs institutionnels s’accaparent 50% du volume échangé au 2ème trimestre 2021. Par contre, ils affichent une position nette vendeuse, d’après le rapport du profil des investisseurs en bourse de l’AMMC.

Les indices boursiers continuent de suivre une tendance haussière. Cette tendance est accompagnée d’un volume significatif.

Rien qu’au cours du 2ème trimestre 2021, le volume global des transactions drainé sur les marchés central et de blocs, a avoisiné les 15,2 milliards de dirhams contre 11,6 milliards au 2ème trimestre de l’année précédente 2020, d’après le dernier rapport du profil des investisseurs en bourse, publié par l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC). Le volume global échangé a augmenté de 31%.

Par marchés, les échanges sur le compartiment central ont totalisé un montant de 13,4 milliards de dirhams, soit 89% du volume global tandis que les transactions de gré à gré ont représenté 11% du volume global pour un montant de 1,7 milliard de dirhams.

Les OPCVM en position nette acheteuse

S’agissant de la catégorie des intervenants sur le compartiment actions du marché central, les personnes morales marocaines (PMM) ont représenté 50% du volume de ce deuxième trimestre 2021, en progression de 27 points par rapport au trimestre précédent et de 16 points en glissement annuel.

Dans le détail, les PMM ont réalisé un volume d’achat de 6,58 milliards de DH, en hausse de 101,4 en comparaison avec la même période de l’année précédente. En face, le volume de vente généré par cette catégorie d’investisseur s’est situé à 6,90 milliards de DH. Les PMM affichaient donc une position nette vendeuse au T2 2021.

Ventilation des volumes des achats par catégorie d’investisseurs

Ventilation des volumes des ventes par catégorie d’investisseurs

De leur côté, les OPCVM concentrent 28% du volume du 2ème trimestre. Ils ont drainé un volume d’achat de 4,26 milliards de DH, en progression de 54% en comparaison avec le T2 2020. Le volume des ventes des OPCVM s’est établi à 3,14 milliards de DH, en baisse de 16,5%. Les OPCVM affichaient une position nette acheteuse au 2ème trimestre 2021

Les personnes physiques marocaines (PPM) représentent une part de 14% pendant la période analysée. Ils ont en effet drainé un volume d’achet de 1,88 milliard de DH, en hausse de 57,8%, et un volume de vente de 1,94 milliards de DH (+172,8%). Les PPM étaient vendeurs au T2.

Les personnes morales étrangères (PME) représentent une part 6% du volume total échangé. Les PME étaient vendeurs au 2ème trimestre. Ils ont réalisé un volume d’achat de 559 millions de DH, en baisse de 48,5% et un volume de vente de 1,15 milliard de DH (-18,8%).

 

 

lire aussi
  • | Le 16/9/2021 à 9:47

    CFG Bank : Le résultat net après impôts passe dans le vert au premier semestre

    Le groupe a connu une bonne croissance de ses crédits au premier semestre, ainsi que des dépôts de la clientèle. Le PNB consolidé affiche une hausse de 23% sur la période. La bonne maitrise des charges a également permis au résultat brut d’exploitation de progresser fortement.
  • B.B | Le 15/9/2021 à 19:46

    Cimentiers : Rebond en 2021, marge, production, présence géographique… Round up du secteur

    Cette année, les cimentiers bénéficient d’une forte croissance de la demande (+8,9% attendu en fin d’année) après les effets de la pandémie en 2020. Mais au long terme cette croissance devrait s’affaisser à 2,2% par an. Les marges devrait se dégrader cette année en raison de la hausse des cours du petcoke. La concurrence s’accentue entre les deux plus grands groupes nationaux.
  • M.Ett | Le 15/9/2021 à 19:45

    Voici comment a évolué le marché des OPCVM depuis début 2021

    Un gestionnaire de fonds de la place revient sur l’évolution des OPCVM depuis le début de cette année et souligne les grandes tendances qui se dégagent. Analyse.
  • | Le 15/9/2021 à 19:45

    Crédits immobiliers : les taux d'intérêt restent à des niveaux relativement bas