Bourse : la progression du marché devrait se situer entre 5% et 10% en 2022 (M.S.IN)

| Le 20/1/2022 à 18:08
La société de bourse M.S.IN anticipe une poursuite de la progression du marché boursier en 2022. Cette croissance devrait être comprise entre 5% et 10%. Analyse.

La société de bourse M.S.IN anticipe, dans une note d’analyse, une poursuite du trend haussier du marché boursier marocain en 2022, après avoir marqué une progression de plus de 18% pour le MASI en 2021. A rappeler que la majorité des valeurs cotées ont terminé dans le vert pendant l’année écoulée.

La bourse de Casablanca devrait continuer sa lancée mais à un rythme inférieur qu’en 2021. Sa progression devrait se situer entre 5% et 10%, d’après les analystes.

A noter qu’à la clôture de la séance de cotation de ce jeudi 20 janvier, la hausse cumulée du MASI depuis le début de cette année s’est située à 3,14%.

Le volume des échanges accompagnant cette hausse est important, en moyenne autour de 200-300 millions de DH pendant cette période.

Les analystes de M.S.IN basent leur prévision sur un ensemble de facteurs.

D’abord, le contexte économique global qui reste impacté par la crise sanitaire liée à la pandémie et ses répercussions négatives sur l’économie.

« L’incertitude demeure toujours forte en raison de l’apparition successive de nouveaux variants. En parallèle, la propagation rapide du nouveau variant Omicron pourrait perturber l’activité économique à court terme », expliquent les analystes.

Au niveau national, l’activité économique poursuit son rétablissement. « Des signes de reprise dans plusieurs branches d’activité non agricoles, à forte contribution dans la valeur ajoutée nationale ont été enregistrés en 2021, en l’occurrence les industries extractives et manufacturières, l’énergie électrique, le BTP et les télécommunications », indiquent-ils.

« Cependant, une persistance des tensions récessives a été observée dans certains secteurs, particulièrement le tourisme, malgré le redressement progressif entamé en 2021 », ajoutent-ils.

Les analystes anticipent également un maintien des taux obligataires à un niveau historiquement bas, ce qui devrait continuer de jouer en faveur du marché boursier.

S’ajoute à cela une masse bénéficiaire attendue en hausse pour l’année 2022 et qui serait mieux que celle enregistrée en 2021, grâce notamment à la poursuite de la reprise de l’économie nationale ainsi qu’à l’annonce dans le cadre du PLF 2022 de la privatisation d’un certain nombre de sociétés étatiques qui ont un degré de maturité économique suffisant pour alléger le déficit du Trésor.

A rappeler que BMCE Capital global research anticipe également une poursuite de la hausse du marché boursier en 2022 et prévoit une croissance potentielle de près de 7,4% pour sa sélection de valeurs, d’après son dernier rapport « Strategy » annuel.

lire aussi
  • | Le 26/5/2022 à 17:40

    Les foncières de la cote affichent une résilience qui durera

    Dans un contexte général de retour d’aversion aux risques, les foncières Aradei Capital et Immorente Invest progressent grâce à leur rendement attractif et sécurisé. Le secteur demeure globalement préservé des aléas économiques exogènes. La volonté croissante des opérateurs de se défaire de leurs actifs immobiliers pour améliorer leurs investissements opérationnels sera favorable au secteur au long terme.
  • M.Ett | Le 26/5/2022 à 17:38

    L’endettement total du Trésor devrait dépasser le seuil des 80% du PIB en 2022

    Attijari Global Research livre ses anticipations par rapport à l’évolution du besoin de financement du Trésor et du niveau de son endettement global. Celui-ci devrait dépasser le seuil des 80% du PIB en 2022, d’après les anticipations de la société de recherche.
  • | Le 26/5/2022 à 8:41

    Alliances : hausse de 9% du chiffre d'affaires à fin mars 2022

    Le groupe annonce concrétiser les objectifs arrêtés dans son plan de développement 2022-2025. Le nombre d'unités réceptionnées à fin mars progresse fortement de 144%. Alliances explique que les coûts de développement n'ont pas enregistré de hausse significative.
  • M.Ett | Le 25/5/2022 à 17:51

    OPCVM : un mouvement de rachat est observé face à l’incertitude

    Les investisseurs en OPCVM qui étaient en phase d’attentisme ont décidé de réagir en effectuant des rachats, d’après un gérant de fonds de la place qui table sur une poursuite de la tendance actuelle. Par ailleurs, une réallocation vers les Obligations court terme est observée.