Le MASI pourrait atteindre facilement une hausse de 20% d’ici la fin de 2021

M.Ett | Le 14/10/2021 à 18:42
Le MASI pourrait clôturer l’année 2021 sur une hausse de 20%, d’après les anticipations d’un membre du directoire d’une société de bourse.

Les indices boursiers continuent de suivre une tendance haussière. Ce trend devrait se poursuivre d’ici la fin de cette année.

Le MASI a cumulé une progression de plus de 17% depuis le début de cette année. Idem pour le MSI20, l’indice regroupe les 20 valeurs les plus liquides du marché. Ces fortes progressions ont pu être enregistrées malgré le fait que les seuils de variation maximums des cours des titres étaient limités à 4%, à la baisse comme à la hausse.

Compte tenu de la conjoncture actuelle et de l’évolution des indicateurs boursiers, l’AMMC a décidé de revoir à la hausse les seuils de variation maximale applicables aux instruments financiers inscrits à la cote. A rappeler que l’AMMC avait réduit les seuils de variation des cours, mardi 17 mars 2020, quand la bourse était en proie à une grande panique causée par la crise sanitaire qui s’est traduite par une chute quotidienne des cours atteignant le maximum des 10%.

Désormais, la variation maximale, à la hausse et à la baisse, ne peut excéder les seuils suivants :

– 6% du cours de référence pour les titres de capital dont la cotation est en mode continu ;

– 4% du cours de référence pour les titres de capital dont la cotation est en mode fixing ;

– 2% du cours de référence pour les titres de créance.

La question qui se pose est de savoir si les principaux indices de la cote devraient augmenter davantage ou pas ?

Un membre du directoire d’une société de bourse, contacté par LeBoursier, estime que « les principaux indices boursiers gardent toujours une petite marge pour une potentielle hausse. La progression actuelle reste bien fondée. Cette revue à la hausse des seuils n’affectera pas vraiment les cours principaux indices boursiers. Elle facilitera un peu les opérations de fin d’année (aller-retour, ndlr), qui se font par les investisseurs institutionnels »

De plus, il trouve que la décision de revoir à la hausse les seuils maximums de variation de cours est intervenue au bon moment.

«  Si on avait élargi ces seuils pendant la 3ème vague de la pandémie il y a quelques mois, ça aurait pu créer des impacts négatifs sur le marché bousiers. La vaccination commençait à peine. Les risques pandémiques et économiques persistaient. La situation et différente maintenant. Globalement, elle s’est beaucoup améliorée. On observe un retour d’optimisme sur le marché », explique-t-il.

C’est pour dire que « cette décision d’élargir les seuils a été bien étudiée », souligne-t-il.

« L’élargissement des seuils de variation de cours est un bon signe qui montre que le marché commence à se stabiliser. Il ne connait plus les risques qui ont survenu l’an dernier. Les cours ont pu revenir à des niveaux normaux. Ils ont même bien progressé. Du coup, l’Autorité du marché a été rassurée ».

La hausse du MASI pourrait facilement atteindre 20%

D’après notre source, et en tenant compte de « l’amélioration du contexte économique et le renouvellement du gouvernement, conjuguée au bon déroulement de la campagne de vaccination et aux résultats des sociétés cotées qui sont attendus en hausse ; le MASI pourrait facilement atteindre 20% d’ici la fin de cette année ».

lire aussi
  • | Le 22/10/2021 à 9:41

    Evergrande aligne des fonds pour payer les intérêts et éviter un défaut de paiement

    Evergrande fera face à une prochaine échéance de paiement le 29 octobre et les incertitudes sont au maximum. Après deux semaines de suspension de la cote Hong-Kongaise, le cours a chuté de 10,5% à l'ouverture de la séance du jeudi 21 octobre dans un contexte d'échec de la vente d'une partie du capital d'une de ses filiales.
  • | Le 21/10/2021 à 18:54

    OPCVM : les investisseurs continuent de miser sur les Diversifiés et les Actions

    Les OPCVM Diversifiés et Actions continuent de surperformer les autres actifs, d’après les dernières données diffusées par l’ASFIM. Un gestionnaire de fonds de la place commente les grandes tendances qui s’en dégagent.
  • Brian Brequeville | Le 21/10/2021 à 18:54

    Bitcoin : Les raisons derrière le nouveau record atteint à 67.000 $

    Le 20 octobre, le Bitcoin a atteint un nouveau record historique en frôlant les 67 000 dollars. Une hausse fulgurante s’est amorcée depuis près d’un mois poussant la progression en YTD à 120%. Le régulateur des marchés financiers américain a autorisé il y a quelques jours un fonds indiciel lié au cours du Bitcoin. Un rapprochement avec le secteur financier traditionnel qui tend à rassurer les investisseurs de différents horizons.
  • | Le 21/10/2021 à 13:58

    Le défit budgétaire diminue légèrement à fin septembre 2021

    A fin septembre 2021, les recette ordinaires ont plus fortement progressé que les dépenses ordinaires. Le déficit budgétaire s’affiche à 42,44 milliards de dirhams en baisse de 2,3% par rapport à la même période en 2020.