AFMA : hausse de 36% du RNPG et de 15% du dividende en 2021

| Le 31/3/2022 à 12:21

Le chiffre d’affaires consolidé du groupe s’affiche à 222,1 MDH en 2021, en progression de 9% par rapport à l’année 2020.

L’EBITDA se bonifie de 6% à 106,2 MDH et le RNPG consolidé s’affiche en progression de 36% à 57,9 MDH.

Le conseil d’administration a décidé de proposer un dividende de 54 MDH, soit un dividende par action de 54 dirhams, en hausse de 15% par rapport à celui de 2020 et de 7,4% par rapport à 2019.

 

lire aussi
  • | Le 16/5/2022 à 9:30

    Managem : le chiffre d'affaires explose au premier trimestre 2022 à 2,8 MMDH

    Le groupe a bénéficié de la bonne dynamique des cours des métaux, surtout du Cobalt et du Cuivre. 33% du chiffre d'affaires trimestriel provient de la contribution de l'Or de la mine de Tri-K en Guinée. La production d'Argent a également augmenté. Le groupe annonce le lancement des travaux de construction du projet cuprifère de Tizert.
  • | Le 15/5/2022 à 16:47

    Les bénéfices de la cote devraient progresser de 8,6% à 29 MMDH cette année (BKGR)

    En 2022, la société de recherche anticipe une hausse de 6,7% des revenus de la cote à 241 MMDH porté par une amélioration de la dynamique commerciale du segment Financier et Industriel. La profitabilité sera tirée vers le haut par les Banques grâce à la baisse constante du coût du risque et par les acteurs pétroliers et gaziers. La masse des dividendes est anticipée en légère hausse de 2,5% à 19,7 MMDH.
  • M.Ett | Le 15/5/2022 à 16:42

    PME-marché des capitaux : voici quelques pistes de réflexion pour combler le gap

    Le lien entre la PME et le marché des capitaux connait toujours un gap. Voici les réflexions de quelques experts du marché, réunis autour d’une table ronde lors de l’Africa Capital Markets Forum 2022, afin de le combler.
  • | Le 13/5/2022 à 10:38

    Twitter : Elon Musk annonce la mise en pause de son acquisition

    Elon Musk a suspendu vendredi son accord de 44 milliards de dollars pour Twitter Inc. La raison ? L'attente des détails du calcul selon lequel le spam et les faux comptes représentent en effet moins de 5% des utilisateurs.