Séance du 07/05/2021

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Au titre de l’exercice 2020, Wafa Assurance servira à ses clients détenteurs de produits d'épargne des taux de rendements se situant entre 3,15% et 3,25% selon la génération de produits, annonce l’assureur ce jeudi 22 avril lors d’une conférence de presse.

Produits d'épargne : Wafa Assurance servira des taux de rendements entre 3,15% et 3,25% au titre de 2020

Produits d'épargne : Wafa Assurance servira des taux de rendements entre 3,15% et 3,25% au titre de 2020
Driss Maghraoui : DG Délégué Pôle Assurances Vie des Particuliers - Wafa Assurance
Par M. Ett. | LE 22-04-2021 16:14
Au titre de l’exercice 2020, Wafa Assurance servira à ses clients détenteurs de produits d'épargne des taux de rendements se situant entre 3,15% et 3,25% selon la génération de produits, annonce l’assureur ce jeudi 22 avril lors d’une conférence de presse.

Wafa Assurance a dévoilé ses taux de rémunération des produits d’épargne au titre de l’exercice 2020, ce jeudi 22 avril lors d’une conférence de presse. Ceux-ci se situent entre 3,15% et 3,25% selon la génération de produits (ancienne ou nouvelle génération).

Les taux de Wafa Assurance ont baissé de 30 à 35 pdb depuis 2018 ; année pendant laquelle ils se sont situés entre 3,45% et 3,60%. Pendant la même période, les taux des Bons du Trésor 10 ans et 15 ans ont baissé de 100 pdb.

Taux de rendement Wafa Assurance Vs. Bons du Trésor

Source : Wafa Assurance.

La compagnie d’assurance insiste sur le fait que ses taux de revalorisation pour l’exercice 2020 se situent dans le haut de la fourchette du marché.

« Au moment où la courbe des taux montre une perte de 100 pdb en 2 ans pour des produis phares comme les Bons du Trésor, chez Wafa Assurance nous continuons encore à servir des taux se situant dans le haut de la fourchette du marché. Notre rémunération se situe au-dessus de 3% alors que les taux des produits bancaires qui peuvent être équivalents à nos produits n’atteignent même 2,5% », a indiqué Driss Maghraoui, Directeur Général Délégué Pôle Assurances Vie des Particuliers chez Wafa Assurance.

« Les DAT ont perdu 50 pdb entre mars et octobre 2020. Les comptes sur carnet ont chuté en passant de 1,74% au premier semestre 2020 à 1,27% en 2021. C’est une perte très importante en termes de taux de rendement. Ajouté à ça l’impôt de 30% libératoire qui vient réduire le taux de rendement net de ces produits », continue-t-il.

Environnement de taux


Le niveau de rémunération offert par l’assureur résulte « d’une gestion à long terme très prudente avec un portefeuille très résilient et réparti d’une manière optimale, de telle sorte à dégager un taux de rendement intéressant au profit de nos clients », explique-t-il.

La solidité des fondamentaux de la compagnie a également été mise en avant avec des fonds propres s’élevant à 5,98 milliards de DH et un ratio de solvabilité à 2,9 fois la marge réglementaire hors plus-value latente.

Miser sur les Unité de compte

Driss Maghraoui anticipe que l’environnement des taux bas va durer pour les prochaines années. Face à cela, il estime qu’il faut miser sur les Unités de compte.

Les Unités de compte ou les contrats à capital variable sont des contrats d’assurance vie qui, au lieu d’être exprimés en dirhams sont exprimés en parts de valeurs mobilières (en général en parts d’OPCVM). Le risque financier est ici supporté par le souscripteur qui subit directement la fluctuation des supports sur lesquels son contrat est adossé,

« Les taux devraient encore baisser. C’est pour cela que nous voulons proposer à nos clients d’autres schémas dans lesquels ils peuvent prendre un peu plus de risque mais également avoir des rendements meilleurs. Le placement obéit à plusieurs règles : l’horizon, l’âge, le niveau du risque, la fiscalité, etc. Ces points dépendent du conseil. L’assurance Vie est un peu complexe. C'est pour cela que nous ambitionnons d’apporter à nos clients plus de choix et de possibilités pour ne pas rester enfermés dans des produits de taux qui peuvent rester encore plus les années à venir à des niveaux très bas ; d’où notre volonté d’accélérer les Unités de compte », a-t-il souligné.

Les Unités de compte ont constitué un marché de 1,50 milliard de DH en 2020, d’après le DG Délégué du Pôle Assurances Vie des Particuliers. « Nous avons collecté 450 millions de DH, avec une part de marché de 32%. Mais, nous ne sommes qu’au début de l’histoire », a-t-il indiqué.

A rappeler que la baisse du chiffre d’affaires en 2020 de cet assureur a été atténuée notamment par la percée des Unités de compte.

>> Lire aussi : Wafa Assurance et AtlantaSanad devraient profiter d’une reprise de l’épargne et de la branche automobile (BMCE Capital Research)

Aller à
Atlanta