Maroc Télécom : Bénéfices en stagnation à 6 milliards de dirhams et dividende de 4,01 DH par action en 2020

| Le 19/2/2021 à 7:48

En 2020, Maroc Télécom enregistre une légère hausse de son chiffre d’affaires global. Les filiales Moov Africa et le Haut Débit Fixe au Maroc compense le ralentissement des activités Mobile au Maroc, fortement impactées par le contexte concurrentiel. L’opérateur table sur un dividende de 4,01 dirhams par action en 2020.

Le 19 février, Maroc Télécom a publié ses résultats financiers au 31 décembre 2020.

En 2020, la base clients du groupe a progressé de 8,1% pour atteindre près de 73 millions de clients. Notamment grâce à la croissance des parcs des filiales Moov Africa (ensemble de 10 filiales africaines, ndlr) et du Fixe au Maroc.

Sur l’exercice 2020, le chiffre d’affaires consolidé du groupe atteint 36.769 millions de dirhams, en légère croissance de 0,7% par rapport à l’exercice 2019 (-0,8% à base comparable). Le groupe précise que « la hausse du chiffre d’affaires des filiales Moov Africa et du Haut Débit Fixe au Maroc compense le ralentissement des activités Mobile au Maroc, fortement impactées par le contexte concurrentiel ». Sur le seul 4e trimestre 2020, le chiffre d’affaire enregistre une amélioration de 0,7% à 9.271 millions de dirhams (0,4% à base comparable) grâce notamment à la hausse soutenue des activités des filiales africaines et du haut débit fixe au Maroc.

À fin 2020, le résultat opérationnel (EBITA) ajusté du groupe se chiffre à 11 598 millions de dirhams, en hausse de 0,5% (0,8% à base comparable), grâce à la progression de l’EBITDA. Le taux de marge d’EBITA ajusté s’établit à 31,5%.

Le RNPG en 2020 est en légère baisse de 0,5% à 6.001 millions de dirhams.

Les investissements hors fréquences et licences sont en diminution de 38,3% sur l’année à 3 313 millions de dirhams, du fait de la crise sanitaire. Ils ont été orientés vers la forte demande en accès Internet Fixe et les extensions des infrastructures Data.

Au cours du 4e trimestre, le groupe précise que Mauritel a obtenu une licence 4G pour un montant total de 124 millions de dirhams en Mauritanie.

Maroc Télécom informe également que l’ANRT met en place un encadrement pluriannuel des tarifs de terminaisons d’appel Mobile et Fixe. Cela « implique une baisse des tarifs pour le Mobile de 35% pour Maroc Telecom vs. 25% pour Orange et 22% pour Inwi » précise l’opérateur.

La société annonce qu’elle proposera au titre de l’exercice 2020, la distribution d’un dividende par actions de 4,01 dirhams (contre 5,54 dirhams en 2019), représentant un rendement de 2,8%. Le tout pour un montant global de 3,5 milliards de dirhams.

A périmètre constant en 2021, le groupe table sur une baisse de son chiffre d’affaires, un recul de son EBITDA et des dépenses atteignant au maximum 15% du chiffre d’affaires (hors fréquences et licences).

lire aussi
  • | Le 16/5/2022 à 18:17

    Fitch Ratings maintient sa note « BB+ » sur la dette souveraine marocaine

    L’agence de notation américaine Fitch Ratings a maintenu sa note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Maroc à ‘BB+’ avec des perspectives stables. Elle anticipe une hausse de la dette et du déficit budgétaire en 2022 à cause du climat économique maussade, de la hausse des matières premières. Néanmoins, le royaume dispose de fondamentaux macroéconomiques stables, notamment au niveau de sa dette dont les trois quarts sont libellés en dirhams.
  • M.Ett | Le 16/5/2022 à 18:17

    Creusement du déficit de liquidité bancaire et hausse des taux obligataires

    Le marché monétaire connait un creusement de la liquidité bancaire. Cette tendance contribue à la poursuite de la hausse des taux sur le marché obligataire. Un expert du marché, joint par LeBoursier, apporte des explications et livre ses prévisions.
  • | Le 16/5/2022 à 9:30

    Managem : le chiffre d'affaires explose au premier trimestre 2022 à 2,8 MMDH

    Le groupe a bénéficié de la bonne dynamique des cours des métaux, surtout du Cobalt et du Cuivre. 33% du chiffre d'affaires trimestriel provient de la contribution de l'Or de la mine de Tri-K en Guinée. La production d'Argent a également augmenté. Le groupe annonce le lancement des travaux de construction du projet cuprifère de Tizert.
  • | Le 15/5/2022 à 16:47

    Les bénéfices de la cote devraient progresser de 8,6% à 29 MMDH cette année (BKGR)

    En 2022, la société de recherche anticipe une hausse de 6,7% des revenus de la cote à 241 MMDH porté par une amélioration de la dynamique commerciale du segment Financier et Industriel. La profitabilité sera tirée vers le haut par les Banques grâce à la baisse constante du coût du risque et par les acteurs pétroliers et gaziers. La masse des dividendes est anticipée en légère hausse de 2,5% à 19,7 MMDH.