Séance du 21/06/2021

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

CFG Bank recommande aux investisseurs d’acheter le titre HPS et table sur un cours objectif de 8.123 DH. La valeur garde un potentiel de hausse de 28%. Analyse.

HPS : le cours devrait grimper de plus de 28% (CFG Bank)

 | LE 03-06-2021 15:39
CFG Bank recommande aux investisseurs d’acheter le titre HPS et table sur un cours objectif de 8.123 DH. La valeur garde un potentiel de hausse de 28%. Analyse.

HPS garde un « avenir plus que prometteur », d’après CFG Bank qui a diffusé une note de recherche où elle met à jour son modèle d’évaluation. La banque ressort avec un nouveau cours cible à 8.123 DH, et recommande aux investisseurs d’acheter le titre.

La valeur garde ainsi un potentiel de hausse de plus de 28%, en comparaison avec un cours de 6.343 DH, observé à la clôture de la séance de cotation de ce jeudi 3 juin. A noter que cette valeur affiche une petite baisse de 2,27% depuis le début de cette année.

HPS traite actuellement à des P/E de 34,3x pour 2021 et 28,9x pour 2022. Ces niveaux de valorisation sont jugés bas par les analystes de CFG dans les conditions de marché actuelles et eu égard à son profil de croissance.

Ils estiment que le titre est actuellement sous-valorisé.

Et d’expliquer : « notre optimisme sur la valeur se justifie notamment par un potentiel de croissance unique au sein de la Bourse de Casablanca avec une capacité, qui n’est plus à démontrer, d’améliorer ses taux de marges d’année en année et qui devrait aboutir à un TCAM bottom-line s’élevant à 32,8% sur la période 2020-2023E, profitant ainsi de la forte croissance que connait l’industrie du paiement à la fois au niveau national et international ».

« Pour toutes ces raisons et bien d'autres, HPS représente, selon nous, une opportunité d’investissement extrêmement intéressante et est un de nos top picks, la valeur offrant une combinaison de niveaux de valorisation attractifs, d’excellentes perspectives de croissance, une très bonne solidité financière, ainsi qu’un potentiel total shareholder return (TSR) intéressant (36,4% à horizon 3 ans) », continuent-ils.

Evolution du cours de HPS

Graph HPS P

Premières impressions sur l’acquisition d’ICPS

HPS a finalisé l’acquisition d’ICPS en avril dernier. C'est une société basée à l’Île Maurice, créée en 2008 en tant que filiale du groupe MCB (Mauritius Commercial Bank). Elle offre des services de traitement dans le monde du paiement destinés aux banques, aux institutions financières ainsi qu'aux opérateurs télécoms, fait savoir la même source. La société possède un portefeuille riche de plus de 30 clients dans 22 pays en Afrique et en Asie dont le groupe MCB.

Les analystes de CFG trouvent que « étant donné que les services proposés par ICPS sont déjà basés sur la technologie PowerCARD de HPS, ces derniers seront intégrés de manière native dans l’offre globale de HPS Processing. Cette acquisition viendra aussi renforcer les infrastructures du groupe avec l’addition de nouveaux data centers à l’Île Maurice ».

Ils anticipent ainsi que cette acquisition aura un impact positif sur les taux de marge opérationnelle de cette activité sur le moyen terme, et de facto sur les taux de marge consolidée du groupe.

CFG affirme que cette société est évaluée à 390 MDH. « HPS détenant déjà avant cette acquisition 20% de l’entité, nous estimons que le prix d’acquisition des 80% des parts sociales d’ICPS se situerait à 315 MDH », estime la banque.

Le chiffre d’affaires consolidé devrait croitre de 21% sur la période 2020-2023

Le chiffre d’affaires consolidé de HPS devrait enregistrer une croissance annuelle moyenne de 21% sur la période prévisionnelle 2020-2023, d’après les anticipations des analystes.

Cette évolution devrait être tirée principalement par :

> Une croissance annuelle moyenne de 16,6% pour la business unit HPS Solutions, qui devrait continuer à représenter la majorité des revenus d’HPS (59,6% du chiffre d’affaires consolidé en 2023), grâce notamment à la croissance particulièrement soutenue dans les pays émergents, où HPS est très présent et visible ;

> Une croissance annuelle moyenne de 49,7% pour l’activité processing (HPS Processing), grâce à la consolidation d’ICPS (dont le chiffre d’affaires s’est élevé à 100 MDH sur le dernier exercice comptable) et dans une moindre mesure d’IPRC (dont le chiffre d’affaires s’est élevé à 15 MDH sur le dernier exercice comptable), et à la nouvelle activité prometteuse de cette business unit (processing) qui a commencé à générer des revenus substantiels en 2020. S’ajoute à cela le développement rapide de l’activité monétique au Maroc ;

> Une croissance modérée des revenus de la business unit HPS Services (+2,6%), principalement en lien avec une reprise graduelle de l’activité à partir de 2022.

Evolution des revenus d’HPS sur la période 2014-2023 (en MDH)

Source : CFG Bank.

Une croissance du RNPG supérieure à 30% sur les prochaines années

CFG trouve que HPS serait en mesure d’afficher une croissance annuelle moyenne de son RNPG supérieure à 30% sur les prochaines années. 

« Grâce notamment à une meilleure dilution des coûts fixes ainsi qu’à une meilleure maitrise des charges opérationnelles, HPS peut se targuer d’avoir réussi à améliorer sa profitabilité, passant d’un taux de marge nette de 10,4% en 2014 à 13,0% en 2019 puis à 11,6% en 2020, pour un TCAM de son RNPG de 17,5% sur la période 2014-2020. Nous sommes convaincus que le groupe poursuivra ses efforts d’amélioration de ses taux de marges et qu’il sera en mesure (hors éléments exceptionnels) d’atteindre un taux de marge nette de 15,3% en 2023», expliquent les analystes.

« La consolidation d’ICPS basé à l’Île Maurice, où le taux d’IS s’élève à 15%, devrait également permettre au groupe d’améliorer son taux de marge nette à travers une diminution de son taux d’imposition effectif», ajoutent-ils. 

La hausse des bénéfices impliquerait une hausse des dividendes. « Cette hausse soutenue devrait permettre au groupe de poursuivre une politique d’investissement audacieuse ainsi qu’une politique stable de distribution du dividende. Ainsi, tenant compte d’un payout stable (39% du RNPG), nous pensons que la forte hausse du résultat net du groupe devrait se traduire par une hausse similaire du dividende par action (TCAM de 30,1% sur la période 2020- 2023), induisant une hausse du rendement de l’action (1,8% en 2023 vs. 0,8% en 2020)», anticipent-ils. 

Aller à
Atlanta