Séance du 21/06/2021

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Les trois valeurs sont recommandées à l’achat par BMCE Capital Research. La bancaire devrait bénéficier d’un bon effet de rattrapage cette année après avoir lâché 18% en bourse l'an dernier. Disway et Microdata devraient continuer à bénéficier de la demande en produits informatiques. La diversification de leurs activités sera également porteuse.

En 2021, Crédit du Maroc, Disway et Microdata devraient bien performer en bourse (BMCE Capital)

 | LE 26-05-2021 14:11
Les trois valeurs sont recommandées à l’achat par BMCE Capital Research. La bancaire devrait bénéficier d’un bon effet de rattrapage cette année après avoir lâché 18% en bourse l'an dernier. Disway et Microdata devraient continuer à bénéficier de la demande en produits informatiques. La diversification de leurs activités sera également porteuse.

Dans son Stock Guide du mois de mai 2021, BMCE Capital Research (BKR) a publié ses recommandations pour 32 principales valeurs cotées représentant 88,8% de la capitalisation globale de la place.

Parmi ces valeurs, trois sont recommandées à l’achat. Il s’agit de Disway, Microdata et Crédit du Maroc (CDM). En bourse, Disway enregistre depuis le début de l’année une progression de 27,61% à 550 dirhams. Microdata affiche une hausse de 19,83% à 695 dirhams. CDM en revanche a reculé de 4,12% depuis le début de l’année à 440 dirhams.

Graph DISWAY P

Graph Microdata N

Graph CDM P

Un maintien de la demande et bonne diversification des services pour Disway

En 2020, l’opérateur a connu une très belle performance en bourse an clôturant l’année sur une hausse de 29,51% à 431 dirhams. Le chiffre d’affaires du groupe s’était amélioré de 5,3% à 1 709 millions de dirhams et son RNPG avait atteint 84,6 millions de dirhams en croissance de 4%.

Pour BKR, la valeur recèle encore du potentiel cette année. Elle valorise le titre à 665 dirhams, soit un upside de 20,9% par rapport au cours actuel. Pour la société de recherche, le groupe présentent différents atouts, notamment « le renforcement de l’activité logistique avec le développement de nouvelles plateformes ». BKR évoque également « le positionnement sur de nouveaux segments notamment le Cloud, les vidéo-collaborations et le photovoltaïque ».

La valeur demeure également attrayante avec un Dividend Yield bien supérieur à la moyenne du marché. Le rendement s’élevait à 8,1% en 2020 et est anticipé à 6,4% cette année ainsi qu'en 2022. Même si la société de recherche note le risque d’approvisionnement en certains composants électroniques causé par les perturbations de la crise, elle considère que « Disway semble bien positionnée sur plusieurs axes stratégiques devant lui permettre de consolider son leadership ».

Cette année, le groupe devrait bénéficier du maintien de la demande en matériel informatique. D’ailleurs, au premier trimestre 2021, le groupe a vu son chiffre d’affaires au Maroc progresser de 7%.

Les perspectives s’annoncent également réjouissantes compte tenu « de la poursuite de sa diversification vers les services Cloud qui suscitent l’intérêt de plusieurs sociétés aujourd’hui compte tenu des besoins de stockage, de partage à distance et de dématérialisation des postes de travail. Et, à son ambition de développer en interne l’activité Sécurité qui devrait démarrer courant 2021 » explique BKR.

Microdata : Une amélioration des marges et la réalisation de nouveaux projets attendus cette année

Autre valeur du secteur Matériels, Logiciels et Services Informatiques, Microdata est également l’une des valeurs recommandées à l’achat par BKR. En 2020, comme l’ensemble des valeur du secteur, Microdata a affiché des indicateurs dans le vert. Le chiffre d’affaires a progressé de 2,1% à 769 millions de dirhams et la résultat net s’est chiffré à 64,1 millions de dirhams en hausse de 8,9%. Pour cette valeur, BKR anticipe un cours cible de 770 dirhams, soit un upside de 10,8% par rapport au cours actuel.

En 2021-2022, la société de recherche anticipe un rendement de 4,8% du titre. Cette année encore, le groupe dispose d’arguments pour assurer une bonne croissance. BKR note entre autres « un bon profil financier à travers une bonne gestion de son activité et de ses coûts, ainsi qu’un approvisionnement direct auprès des constructeurs lui conférant de meilleures marges ». la société de recherche note également une forte proportion de clients grands comptes limitant l’exposition de Microdata aux recouvrements.

BKR met également en avant les opportunités du groupe, notamment « l’ambition de se positionner sur la distribution des technologies à forte valeur ajoutée (AI, IoT, etc.) notamment en achetant des petits opérateurs spécialisés dans ces métiers mais qui auraient du mal à accéder aux grands comptes ».

Cette année, le groupe devrait également voir se concrétiser des projets qui avaient été décalés durant l’année précédente. Le groupe devrait également bénéficier de la réorientation de ses budgets publics en faveur de la remise à niveau de son infrastructure informatique. Pour BKR, « le positionnement de Microdata sur de nouvelles solutions et services à forte technicité devrait également lui permettre d’améliorer ses marges ».

CDM devrait bénéficier d’un bon effet de rattrapage cette année

Crédit du Maroc est la seule bancaire recommandée à l’achat par BKR. La société de recherche anticipe une forte hausse de 47% du titre à 650 dirhams résultant d'un bon effet de rattrapage anticipé sur cette année.

Naturellement affectée par la forte hausse du coût du risque et le don au fonds Covid-19, le RNPG de CDM a chuté de 62,6% l’an dernier. En bourse, le cours a chuté de 18,5% sur la période. Cependant, BKR note que « la Banque parvient, toutefois, à améliorer fortement ses réalisations au T1 2021 à travers notamment la non-récurrence de la contribution au Fonds spécial de gestion de la pandémie, ayant conduit à une croissance à deux chiffres de son RNPG (+25,3%) ».

Pour la société de recherche, la banque fait face à des perspectives prometteuses cette année, notamment à travers son plan d’investissement ‘Tajdid’ à plus d’un milliard de dirhams. Cela permettra notamment à la bancaire d'assurer « l’accélération sur le digital pour répondre aux attentes accrues des clients en matière de services d’e-banking, de mobile banking ou encore de paiement mobile (augmentation de +25% du taux d’usage) » précise BKR. Il est à rappeler que selon CDM, « le plan d’investissement devrait générer une croissance du PNB supérieure à 10% à horizon 2023 » rappelle la société de recherche.

Avec le niveau de provisionnement observé en 2020, BKR explique que la banque peut « effectuer des reprises à Moyen/Long terme suite à la constitution de provisions importantes en 2020 (+2,4x du coût du risque soit une enveloppe globale de + MAD 17,7 Md), dans le cas d’une reprise économique confirmée ». Elle rappelle également que CDM dispose de bons fondamentaux avec des Ratio de solvabilité (14,96%) et Tier 1 (11,91%) confortables en 2020.

Le rendement devrait également fortement augmenter et atteindre les 3,9% cette année contre seulement 1% en 2020. En 2022, il est attendu à 4,2%.

Aller à
Atlanta