Séance du 21/06/2021

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Après un ralentissement qui a marqué l’année 2020, l’industrie du capital-investissement retrouve progressivement son dynamisme, d’après le directeur d’un fonds d’investissement qui anticipe une bonne année d’investissement notamment grâce au fonds Mohammed VI et au nouveau modèle de développement. 

Capital-investissement : les deals reviennent et la reprise se confirme (gérant de fonds)

 | LE 09-06-2021 17:46
Après un ralentissement qui a marqué l’année 2020, l’industrie du capital-investissement retrouve progressivement son dynamisme, d’après le directeur d’un fonds d’investissement qui anticipe une bonne année d’investissement notamment grâce au fonds Mohammed VI et au nouveau modèle de développement.

L’écosystème du capital-investissement n’a pas été épargné de la crise du Covid en 2020. Mais l'impact de la crise semble s’estomper.

Sollicité par LeBoursier, le directeur d’un fonds d’investissement de la place déclare : « L’année dernière l’activité était quasiment à l'arrêt. Maintenant, on sent qu’il y a une reprise sur les dossiers depuis le début de cette année, surtout sur la partie qui concerne le capital-risque et amorçage. Il y a des deals qui sont en cours. Globalement, le marché devient dynamique. On assiste à de gros deals qui sont mis en place ».

Mais, malgré ce dynamisme, l’impact de la crise du Covid n’est toujours pas totalement dépassé. « Après l’impact de la crise du Covid-19 en 2020, on observe que les affaires reprennent petit à petit leur rythme normal. On ne peut toujours pas dire si on a atteint le rythme d’avant crise ou pas mais en tous cas, il y a un frémissement sur le marché. Les entrepreneurs sont confiants. Il y a un retour d’optimisme », souligne-t-il.

Les deals reprennent. Ils concernent plusieurs secteurs. « Il n’y a pas de secteur de prédilection. Les deals se font dans les secteurs de l’industrie, des services et de l’IT, etc. Par contre, les investisseurs évitent les secteurs qui ont été le plus impactés en 2020 notamment l’immobilier, le tourisme et le transport touristique. Ces secteurs sont encore problématiques », explique-t-il.

L’industrie est bien accompagnée cette année

La première moitié de l’année s’est bien déroulée pour cet écosystème. Notre source est optimiste pour le reste de cette année. « L’année s’annonce bonne coté investissement. On a le fonds Mohammed VI pour l'investissement qui viendra booster l'activité de cet écosystème. Il y a également le nouveau modèle de développement qui permet aussi d’accélérer le dynamisme industriel. Tout cela va créer plusieurs opportunités d'investissement. C’est pour dire que toutes les étoiles sont alignées pour bien faire ».

A rappeler que le fonds Mohammed VI pour l’investissement a pour but de contribuer au financement des grands projets d'investissement aux niveaux national et territorial dans le cadre de partenariats avec le secteur privé. Dans ce cadre, 45 milliards du Fonds Mohammed VI seront investis à travers les acteurs du capital investissement, principalement les OPCC (organismes de placement collectif en capital).

Tarik Haddi, président de l’Association Marocaine des Investisseurs en Capital, nous a expliqué dans un précédent article que : « le fonds Mohammed VI pour l’investissement va investir en partie à travers des fonds de capital investissement. Nous avons proposé que cela se fasse à travers des OPCC que le fonds allait initier en faisant des appels d’offres et que des équipes de gestion viennent avec des propositions d’OPCC que le fonds choisit. Nous avons également proposé que les OPCC existants puissent solliciter le fonds Mohammed VI. Ceux répondant aux critères du fonds Mohammed VI pourront recevoir des fonds, à charge pour elles de les distribuer aux entreprises éligibles ».

Les grandes lignes de cet accompagnent n’ont toujours pas été dévoilées, d’après notre interlocuteur. 

Une deuxième source nous indique que « toutes les études ont été faites. Le dossier est maintenant entre les mains du ministère. Pour le moment, on n'a pas de visibilité».

>> Lire aussi :

Nouveau Modèle de Développement : 4 concepts clés à retenir sur la stratégie économique (Youssef Saâdani)

Comment le capital investissement accompagnera le Fonds Mohammed VI pour la relance

Aller à
Atlanta