Addoha, une chute du cours et des interrogations

Sara El Hanafi | Le 4/12/2017 à 17:02

Depuis le 11 septembre dernier, donc en moins de 3 mois, le cours d'Addoha a perdu 25,1%.  Cette grande capitalisation a tiré avec elle le Masi, qui s'est déprécié de 1,93%. Une chute qui suscite l'étonnement car elle ne correspond pas aux fondamentaux de la valeur.

Qu'arrive-t-il à la valeur Addoha? Depuis quelques mois, la valeur est sur un trend baissier, qui traîne avec lui toute la cote. Un mouvement qui laisse bon nombre d'opérateurs sur le marché perplexes quant à ses causes, car les fondamentaux de la valeur auraient du la tirer vers le haut.

Depuis la mi-septembre, Addoha a vu son cours dégringoler,  et ce sur trois phases:

Du 12 septembre au 29 septembre: Après avoir atteint un pic de 49,5 DH le 11 septembre, le cours d'Addoha a clôturé la séance du lendemain à 47,45 DH, marquant une régression dépassant les 4%. Ce fut alors le début du premier épisode baissier, qui a ramené le cours de la société immobilière à 43,25 DH au 29 septembre. 

Du 2 octobre au 15 novembre: La valeur semblait repartir à la hausse vu qu'au 2 octobre de l'année en cours, Addoha a clôturé à 44,4 DH, soit une appréciation de 2,66%. Celle-ci sera suivie pendant les quelques séances consécutives par d'autres petites améliorations. Le cours revient à 43,05 DH le 18 octobre, et évolue peu depuis, à la hausse ou à la baisse, avant d'atteindre 41,11 DH  le 15 novembre, marquant une régression de 2,12% par rapport au cours de clôture de la veille, qui lui aussi était en dépréciation de 1,98% par rapport à celui du 13 novembre.

Du 16 novembre à la date d'aujourd'hui: Au 16 novembre précédent, le cours d'Addoha chute et passe sous la barre des 40 DH, clôturant la séance à 39,5 DH. Le cours résiste mais la dégringolade continue. Il arrive donc à 37,10 DH aujourd'hui, son niveau le plus bas sur la période étudiée.

 

Depuis le 11 septembre dernier, donc en moins de 3 mois, le cours d'Addoha a perdu 25,1%. Le Masi s'est déprécié de 1,93%.

Sur le marché, les avis et les analyses pullulent. Des analystes affirment que la cotation d'Addoha est indéniablement impactée par le retard de communication sur l'état d'avancement du Plan Génération Cash et ses résultats au troisième semestre de l'année en cours, surtout que la fin de l'an 2017 marque la date butoir du PGC, et donc l'étape utlime pour véritablement évaluer les retombées et résultats du plan. Surtout que le PGC a été salué comme un exemple dans le secteur de l'immobilier.

Le retard de communication sur le PGC s'est également accompagné de l'attente du plan stratégique post-PGC, qui devrait continuer sur les sentiers battus du PGC tout en visant de nouveaux axes de développement plus "sereins", selon le management d'Addoha.  Le marché, assoiffé de communication financière attend.

D'autres acteurs du marché, plus avisés, évoquent un mouvement inexpliqué à l'encontre de la valeur. Un constat qui semble évident pour ceux qui ont suivi, méticuleusement, les divers épisodes de cette baisse: Ce sont de grandes quantités d'actions Addoha qui ont été curieusement balancées ATP (à tout prix), faisant baisser le cours à plusieurs reprises, peut-être intentionnellement.

On évoque également des mouvements spéculatifs, visant à ramasser le maximum d'actions Addoha à des prix bas, pour en tirer ensuite des plus-values conséquentes, surtout que la valeur est, selon un consensus quasi-généralisé, largement sous-valorisée: "L'action Addoha vaut entre 50 et 60 DH et peut monter jusqu'à 80 et 100 DH au vu de ses fondamentaux", estiment le président d'une société de bourse ainsi qu'un important investisseur institutionnel. Cette valorisation s'explique par les diverses avancées du groupe réalisées grâce au PGC.

Selon nos sources, Addoha annoncera le bilan du PGC ainsi que son plan stratégique post-PGC dans les prochaines semaines, probablement avant la fin de l'année.

lire aussi
  • | Le 27/7/2021 à 12:45

    La tendance du marché reste baissière à la mi-journée

  • | Le 27/7/2021 à 9:01

    Le titre Marsa Maroc suspendu à la cote

  • | Le 27/7/2021 à 8:55

    Le dirham se déprécie face au dollar

  • | Le 27/7/2021 à 7:28

    L’État va céder 35% de Marsa Maroc à Tanger Med pour 5,48 milliards de DH

    L'opération se déroulera sur le marché des blocs. Elle est annoncée ce matin par MArsa Maroc. Entre Marsa MAroc et Tanger Med, les synergies sont évidentes.