Addoha: Baisse des agrégats financiers en 2017

| Le 30/3/2018 à 6:45

Addoha a terminé l’année 2017 sur une baisse significative de ses agrégats financiers. Toutefois, le groupe se tourne vers ses activités en Afrique et compte poursuivre sa politique de désendettement.

Le groupe Addoha a clôturé l’année 2017 sur un résultat net consolidé de 866,2 MDH, contre 1 MMDH en 2016, soit une baisse d’à peu prés 14%.

Le groupe indique dans sa communication financière qu’il a fait le choix de ‘’la maîtrise de ses indicateurs bilanciels et le maintien d’une génération de cash élevée, temporisant ainsi son rythme de production’’.

Selon le management, ce choix s’est traduit par une baisse naturelle des volumes de livraison de 23% sur ses segments historiques et un chiffre d’affaires de 5,9 MMDH pendant l’année écoulée, contre 7,11 MMDH en 2016, soit un recul de 16%.

Suite à cette ‘’politique volontariste de maîtrise du rythme d’activité’’, Addoha a pu ‘’tenir ses objectifs bilanciels’’, cela s’est traduit par une baisse du stock de produits finis de 4%, une variation de BFR négative de 200 MDH et une génération de cash qui demeure positive à près de 1,2 MMDH.

Rappelons que le groupe prévoit dans sa nouvelle stratégie PAC 2020, une poursuite de sa politique de désendettement de près de 500 MDH par an.

Accélération de l’activité en Afrique 

L’année 2017 a été marquée pour Addoha par le développement de ses activités au niveau régional. Ainsi, plusieurs chantiers sont à un stade bien avancé de production et plusieurs projets entrent en phase de livraison dès le premier semestre 2018. 

Les premières livraisons concernent la Côte d’Ivoire sur les projets Cité des Orchidées et Lagoona City pour une quantité de 526 unités, ainsi qu’au Sénégal sur le projet Cité de l’Émergence pour une quantité de 150 unités.

Le groupe souligne que le potentiel qu’offre l’Afrique subsaharienne a été encouragé en 2017 par une campagne de communication ciblée (campagne TV et d’affichage).

‘’Grâce à un rythme de livraison prévu de près de 700 unités, l’Afrique devrait contribuer à hauteur de 300 MDH au chiffre d’affaires consolidé dès 2018’’, indique le groupe.
Rappelons que le développement effectif du groupe en Afrique s’étale sur 3 pays et consiste en 9.400 unités en cours de développement ou à livrer.

Dividende en baisse

Suite à cette contre-performance, le Conseil d’Administration propose la distribution d’un dividende de 1,20 DH par action, représentant un payout de 66% et un yield de 3,5% sur la base du cours du 29 mars 2018.
Notons qu’au titre de l’exercice 2016, la société avait distribué 2,40 DH par action, soit une baisse du dividende en 2017 de 50%.

Poursuite d’une politique ciblée en termes d’acquisition de foncier

En 2017, Addoha a renforcé sa réserve foncière à travers la finalisation d’acquisition de nouveaux terrains pour une enveloppe globale de 500 MDH.

lire aussi
  • | Le 27/7/2021 à 12:45

    La tendance du marché reste baissière à la mi-journée

  • | Le 27/7/2021 à 9:01

    Le titre Marsa Maroc suspendu à la cote

  • | Le 27/7/2021 à 8:55

    Le dirham se déprécie face au dollar

  • | Le 27/7/2021 à 7:28

    L’État va céder 35% de Marsa Maroc à Tanger Med pour 5,48 milliards de DH

    L'opération se déroulera sur le marché des blocs. Elle est annoncée ce matin par MArsa Maroc. Entre Marsa MAroc et Tanger Med, les synergies sont évidentes.