Les immobilières en Chine chutent alors que la crise d’Evergrande se répercute

| Le 14/10/2021 à 7:59
Les actions des sociétés immobilières chinoises ont encore baissé jeudi alors que les investisseurs s'inquiétaient d'une crise de la dette qui se répercutait sur les développeurs, dont China Evergrande Group, un jour après que le secteur ait été frappé par de nouvelles dégradations de notation.

Evergrande, qui a plus de 300 milliards de dollars de passif et 1 300 projets immobiliers dans plus de 280 villes, a raté une troisième série de paiements d’intérêts sur ses obligations internationales cette semaine, effrayant les investisseurs.

Evergrande, qui a essayé de vendre des actifs pour lever des fonds, a semblé avoir fait de petits progrès vers cet objectif lorsque Qumei Home Furnishings Group a annoncé jeudi dans un dossier qu’il rachèterait les 40 % de participation dans leur coentreprise d’ameublement pour 72 millions de yuans (11,18 millions de dollars).

Mais certains autres développeurs chinois ont récemment averti qu’ils pourraient faire défaut, et les risques croissants dans le secteur ont conduit l’agence de notation S&P Global à délivrer mercredi de nouvelles dégradations à deux des plus grandes sociétés du secteur, Greenland Holdings, qui a construit une partie des les plus hautes tours résidentielles du monde et avertissent que cela pourrait réduire davantage leurs notes.

Cela s’ajoute aux inquiétudes des investisseurs qui espéraient de plus en plus un assouplissement des politiques pour stabiliser une reprise chancelante dans la deuxième économie mondiale, de nouvelles données ont montré jeudi que les prix annuels à la sortie des usines de la Chine augmentaient au rythme le plus rapide jamais enregistré en septembre en raison de la flambée des matières premières.

Zhiwei Zhang, économiste en chef chez Pinpoint Asset Management, a déclaré que la pression inflationniste persistante limiterait la portée de tout assouplissement de la politique monétaire.

« Mais la politique la plus importante dans le secteur immobilier n’est pas la politique monétaire, mais la réglementation liée à l’endettement et à l’offre de prêts bancaires aux promoteurs et aux acheteurs de logements », a-t-il déclaré. « Par conséquent, je pense que le gouvernement a toujours la possibilité d’assouplir ces politiques pour aider le secteur immobilier. La grande question est de savoir s’ils sont prêts à le faire. Jusqu’à présent, leur position politique semble assez ferme. »

Jeudi, un sous-indice répertoriant les actions des promoteurs immobiliers chinois a chuté de près de 3% à midi tandis que le large indice a glissé de 0,31%. Les actions immobilières ont chuté de près de 19% cette année, contre une baisse de 5,5% pour le CSI300 (indice de la bourse de Shangaï et Shenzen, ndlr).

(Avec Reuters)

lire aussi
  • | Le 22/10/2021 à 9:41

    Evergrande aligne des fonds pour payer les intérêts et éviter un défaut de paiement

    Evergrande fera face à une prochaine échéance de paiement le 29 octobre et les incertitudes sont au maximum. Après deux semaines de suspension de la cote Hong-Kongaise, le cours a chuté de 10,5% à l'ouverture de la séance du jeudi 21 octobre dans un contexte d'échec de la vente d'une partie du capital d'une de ses filiales.
  • | Le 21/10/2021 à 18:54

    OPCVM : les investisseurs continuent de miser sur les Diversifiés et les Actions

    Les OPCVM Diversifiés et Actions continuent de surperformer les autres actifs, d’après les dernières données diffusées par l’ASFIM. Un gestionnaire de fonds de la place commente les grandes tendances qui s’en dégagent.
  • Brian Brequeville | Le 21/10/2021 à 18:54

    Bitcoin : Les raisons derrière le nouveau record atteint à 67.000 $

    Le 20 octobre, le Bitcoin a atteint un nouveau record historique en frôlant les 67 000 dollars. Une hausse fulgurante s’est amorcée depuis près d’un mois poussant la progression en YTD à 120%. Le régulateur des marchés financiers américain a autorisé il y a quelques jours un fonds indiciel lié au cours du Bitcoin. Un rapprochement avec le secteur financier traditionnel qui tend à rassurer les investisseurs de différents horizons.
  • | Le 21/10/2021 à 13:58

    Le défit budgétaire diminue légèrement à fin septembre 2021

    A fin septembre 2021, les recette ordinaires ont plus fortement progressé que les dépenses ordinaires. Le déficit budgétaire s’affiche à 42,44 milliards de dirhams en baisse de 2,3% par rapport à la même période en 2020.