La CIMR enregistre une augmentation de 8,9 % de ses provisions techniques

| Le 12/5/2022 à 16:49

Les adhérents de la CIMR, réunis en Assemblée Générale Ordinaire et extraordinaire en webinaire, tenue le mercredi 11 mai 2022, sous la présidence de Monsieur Khalid CHEDDADI, ont approuvé les résultats financiers de l’exercice 2021 ainsi que les résultats du Bilan Actuariel qui confirment la pérennité du régime.

L’exercice 2021 a enregistré un solde de provisions techniques (réserve de prévoyance plus provision mathématique relative à la capitalisation et aux prestations échues et non payées) de 73 MMDH, contre 67 MMDH, marquant ainsi une progression de 8,9% par rapport à l’année 2020.

La CIMR a enregistré un excédent d’exploitation de 5,9 MMDH en 2021, par rapport à la même période de l’exercice précédent qui enregistrait un résultat de 4,7 MMDH de dirhams, réalisant ainsi une hausse de 25,1%.

L’année 2021 a enregistré 483 nouveaux adhérents au profit de 5 200 affiliés.

Par ailleurs, le nombre des affiliés à la CIMR a progressé de 3,26%, atteignant un effectif global de 734 277, répartis entre actifs cotisants, au nombre de 389 920 et ayants droit, au nombre de 344 357. Ainsi, le nombre d’actifs cotisants a progressé de 2,64 % par rapport à 2020. En 2021, 192 233 personnes ont bénéficié d’une prestation de la part de la CIMR.

A fin 2021, les produits du net du patrimoine se sont élevés à 3,4 MMDH contre 2 MMDH en 2020, enregistrant une hausse de 67,3%. Le portefeuille CIMR est estimé, au 31 décembre 2021 à 83,9 MMDH en valeur de marché.

Le Conseil d’Administration de la CIMR, réuni le 22 décembre 2021, a réitéré son soutien aux adhérents souffrant des répercussions de la crise du COVID-19, en mettant en place des nouvelles mesures d’aide leur permettant de régulariser leur situation de paiement.

A ce titre, les adhérents dont le chiffre d’affaires des exercices 2020 et 2021 a connu une baisse constatée de 20% ou plus par rapport au chiffre d’affaires de l’exercice de l’année 2019 multiplié par 2 bénéficieront d’un taux d’intérêt réduit de 5% au titre des contributions des années 2020 et 2021 et tenant compte d’une durée d’échéancier maximale de 48 mois à partir du mois d’avril 2022.

lire aussi
  • | Le 16/5/2022 à 18:17

    Fitch Ratings maintient sa note « BB+ » sur la dette souveraine marocaine

    L’agence de notation américaine Fitch Ratings a maintenu sa note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Maroc à ‘BB+’ avec des perspectives stables. Elle anticipe une hausse de la dette et du déficit budgétaire en 2022 à cause du climat économique maussade, de la hausse des matières premières. Néanmoins, le royaume dispose de fondamentaux macroéconomiques stables, notamment au niveau de sa dette dont les trois quarts sont libellés en dirhams.
  • M.Ett | Le 16/5/2022 à 18:17

    Creusement du déficit de liquidité bancaire et hausse des taux obligataires

    Le marché monétaire connait un creusement de la liquidité bancaire. Cette tendance contribue à la poursuite de la hausse des taux sur le marché obligataire. Un expert du marché, joint par LeBoursier, apporte des explications et livre ses prévisions.
  • | Le 16/5/2022 à 9:30

    Managem : le chiffre d'affaires explose au premier trimestre 2022 à 2,8 MMDH

    Le groupe a bénéficié de la bonne dynamique des cours des métaux, surtout du Cobalt et du Cuivre. 33% du chiffre d'affaires trimestriel provient de la contribution de l'Or de la mine de Tri-K en Guinée. La production d'Argent a également augmenté. Le groupe annonce le lancement des travaux de construction du projet cuprifère de Tizert.
  • | Le 15/5/2022 à 16:47

    Les bénéfices de la cote devraient progresser de 8,6% à 29 MMDH cette année (BKGR)

    En 2022, la société de recherche anticipe une hausse de 6,7% des revenus de la cote à 241 MMDH porté par une amélioration de la dynamique commerciale du segment Financier et Industriel. La profitabilité sera tirée vers le haut par les Banques grâce à la baisse constante du coût du risque et par les acteurs pétroliers et gaziers. La masse des dividendes est anticipée en légère hausse de 2,5% à 19,7 MMDH.