Ciments du Maroc : Nouveau centre de broyage à Nador opérationnel en juillet 2022

| Le 19/1/2022 à 10:45
Avec une capacité de production de 700 000 tonnes de ciment par an, ce nouveau centre de broyage permettra d’accompagner le développement des régions du Nord et de l’Oriental.

Le nouveau centre de broyage de Ciments du Maroc situé à 18 km de la ville de Nador dans la commune de Ouled Settout, sera opérationnel dès juillet 2022.

Avec un investissement de 330 millions de dirhams, cette nouvelle unité aura une capacité de production de 700.000 tonnes de ciment par an lui permettant ainsi d’accompagner le développement de la région et de répondre à la demande croissante en ciment, tout en optimisant l’utilisation domestique de la capacité clinker de Ciments du Maroc.

Depuis le démarrage du chantier en 2020, près de 250 personnes travaillent chaque jour pour la construction du centre qui a été confiée à des sociétés marocaines : ingénierie, construction génie civil (bâtiments et génie civil industriel), fabrication de structures et équipements, montage mécanique, montage électrique et automatisme…

Le centre de broyage devrait générer pas moins de 200 emplois directs et indirects dès son démarrage.

Ce projet contribuera à répondre à la demande régionale en ciment en dépit du contexte de surcapacité en clinker qui impacte le marché national depuis quelques années. Il permettra ainsi de développer sur la région du nord et de l’Oriental une large palette de produits aussi bien standards que spéciaux et d’innovation afin de satisfaire tous les besoins en projets résidentiels, non résidentiels et d’infrastructures.

« L’investissement dans ce centre de broyage à Nador est un tournant majeur pour Ciments du Maroc qui sera dorénavant présente sur l’ensemble du territoire national. Ce centre de broyage représente une étape importante de notre diversification géographique » Matteo Rozzanigo, Directeur Général.

 

>>> Lire aussi : Cimentiers : Rebond en 2021, marge, production, présence géographique… Round up du secteur

 

lire aussi
  • | Le 26/5/2022 à 17:40

    Les foncières de la cote affichent une résilience qui durera

    Dans un contexte général de retour d’aversion aux risques, les foncières Aradei Capital et Immorente Invest progressent grâce à leur rendement attractif et sécurisé. Le secteur demeure globalement préservé des aléas économiques exogènes. La volonté croissante des opérateurs de se défaire de leurs actifs immobiliers pour améliorer leurs investissements opérationnels sera favorable au secteur au long terme.
  • M.Ett | Le 26/5/2022 à 17:38

    L’endettement total du Trésor devrait dépasser le seuil des 80% du PIB en 2022

    Attijari Global Research livre ses anticipations par rapport à l’évolution du besoin de financement du Trésor et du niveau de son endettement global. Celui-ci devrait dépasser le seuil des 80% du PIB en 2022, d’après les anticipations de la société de recherche.
  • | Le 26/5/2022 à 8:41

    Alliances : hausse de 9% du chiffre d'affaires à fin mars 2022

    Le groupe annonce concrétiser les objectifs arrêtés dans son plan de développement 2022-2025. Le nombre d'unités réceptionnées à fin mars progresse fortement de 144%. Alliances explique que les coûts de développement n'ont pas enregistré de hausse significative.
  • M.Ett | Le 25/5/2022 à 17:51

    OPCVM : un mouvement de rachat est observé face à l’incertitude

    Les investisseurs en OPCVM qui étaient en phase d’attentisme ont décidé de réagir en effectuant des rachats, d’après un gérant de fonds de la place qui table sur une poursuite de la tendance actuelle. Par ailleurs, une réallocation vers les Obligations court terme est observée.