Baisse du marché boursier: « Il ne faut pas céder à la panique» (expert)

M.Ett | Le 11/5/2022 à 17:38
Le marché boursier continue de baisser. La confiance des investisseurs se dégrade. Mais, d’après un expert du marché, il ne faut pas céder face à la panique. Il faut plutôt profiter des opportunités qui se présentent actuellement sur le marché. Analyse.

Le marché boursier casablancais continue de baisser face à l’incertitude qui plane toujours sur la sphère internationale.

La bourse de Casablanca a terminé la séance du mardi 10 mai sur une baisse importante. Le MASI a cédé 2,44%. Le volume des échanges qui a accompagné cette baisse s’est fixé à 124,5 MDH.

A l’issue de la séance de cotation de ce mercredi 11 mai, le MASI a reculé de 0,13% à 12.649,89 points.

Ainsi, sa baisse depuis le début de cette année s’est située à 5,30%.

Evolution du MASI

Source : leboursier.ma

La tendance actuelle traduit une dégradation de la confiance des investisseurs à cause d’un contexte international particulièrement tendu, comme souligné dans la dernière note trimestrielle de Attijari Global Research (AGR), diffusée mardi 10 mai, portant sur l’indice de confiance du marché. La société de recherche note que « 60% des investisseurs sondés considèrent que le contexte géopolitique serait défavorable sur le marché Actions durant les 3 prochains mois contre 15% précédemment ».

Cette baisse de confiance concerne toutes les catégories d’investisseurs. Mais la catégorie accusant le retrait le plus important est celle des investisseurs individuels.

Voici la stratégie d’investissement à adopter en cette période

La question qui se pose est de savoir comment se comporter en bourse, en tant qu’investisseur, en cette période de manque de visibilité.

Joint par LeBoursier, un directeur chez une banque d’affaires de la place estime qu’ « il ne faut pas céder à la panique face à l’incertitude actuelle. Il y aura toujours un effet de rattrapage».

Et d’expliquer : « Le manque de visibilité ne devrait pas persister. Il y a aussi les semestriels qui commencent à tomber. On s’attend à avoir de bonnes nouvelles. Cela devrait donc donner un petit peu de visibilité aux investisseurs lors des prochaines semaines ».

Notre interlocuteur trouve qu’il faut rester positionné en bourse en optant pour les valeurs qui résistent en période de crise. « Il y a des secteurs qui vont être plus résilients que d’autres. Il faut cibler les secteurs défensifs et les valeurs qui font preuve de résilience en période de crise. Il faut éviter les valeurs qui pourraient pâtir de l’inflation ».

De plus, la baisse du marché pourrait être vue comme une opportunité pour se placer sur des valeurs qui ne sont pas chères en ce moment et de les garder dans les portefeuilles en attendant d’avoir plus de visibilité.

« La baisse actuelle est une belle opportunité pour acheter moins cher en cette période. Ainsi, la meilleure stratégie à adopter en cette période est le buy and hold (acheter et garder). Cela consiste en l’achat des actions pour les garder dans le portefeuille pendant une bonne période, malgré les fluctuations du marché. Par la suite, les investisseurs pourraient générer de la valeur sur les actions achetées en cette période », conclue-t-il.

lire aussi
  • | Le 16/5/2022 à 9:30

    Managem : le chiffre d'affaires explose au premier trimestre 2022 à 2,8 MMDH

    Le groupe a bénéficié de la bonne dynamique des cours des métaux, surtout du Cobalt et du Cuivre. 33% du chiffre d'affaires trimestriel provient de la contribution de l'Or de la mine de Tri-K en Guinée. La production d'Argent a également augmenté. Le groupe annonce le lancement des travaux de construction du projet cuprifère de Tizert.
  • | Le 15/5/2022 à 16:47

    Les bénéfices de la cote devraient progresser de 8,6% à 29 MMDH cette année (BKGR)

    En 2022, la société de recherche anticipe une hausse de 6,7% des revenus de la cote à 241 MMDH porté par une amélioration de la dynamique commerciale du segment Financier et Industriel. La profitabilité sera tirée vers le haut par les Banques grâce à la baisse constante du coût du risque et par les acteurs pétroliers et gaziers. La masse des dividendes est anticipée en légère hausse de 2,5% à 19,7 MMDH.
  • M.Ett | Le 15/5/2022 à 16:42

    PME-marché des capitaux : voici quelques pistes de réflexion pour combler le gap

    Le lien entre la PME et le marché des capitaux connait toujours un gap. Voici les réflexions de quelques experts du marché, réunis autour d’une table ronde lors de l’Africa Capital Markets Forum 2022, afin de le combler.
  • | Le 13/5/2022 à 10:38

    Twitter : Elon Musk annonce la mise en pause de son acquisition

    Elon Musk a suspendu vendredi son accord de 44 milliards de dollars pour Twitter Inc. La raison ? L'attente des détails du calcul selon lequel le spam et les faux comptes représentent en effet moins de 5% des utilisateurs.