Séance du 03/07/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Un rendement attractif, une croissance toujours au rendez-vous… Autant d’éléments qui expliquent la hausse continue du cours de Microdata en bourse.

Voici pourquoi Microdata est plébiscitée sur le marché boursier

Par M. Ett. | LE 30-06-2020 16:01
Un rendement attractif, une croissance toujours au rendez-vous… Autant d’éléments qui expliquent la hausse continue du cours de Microdata en bourse.

Le titre Micordata affiche une progression positive depuis le début de l’année (+14,89%) malgré la chute générale des cours subie en mars.

Le 18 mars, le cours de Microdata était descendu à 332,7 DH. Depuis cette date, le titre a bondi de plus de 62% pour atteindre 540 DH à la clôture de la séance de ce mardi 30 juin. 

Evolution du cours de Microdata

Graph Microdata N

Son cours n’arrête pas de croitre. En l’espace d’un mois, il a augmenté de 13%.

Selon un analyste de la place, la hausse du cours de Microdata s’est accélérée « grâce à l’assemblée générale qui a été tenue le 24 juin 2020 et qui a statué sur la distribution d’un dividende de 30 DH par action au titre de l’exercice 2019». 

L’annonce du dividende de Microdata – en hausse de 50% en comparaison avec le dividende de 2018- a réjoui un marché inassouvi cette année. Dans un contexte marqué par la crise du Covid-19, les dividendes à distribuer cette année au titre de l’exercice 2019 se sont fortement dégradés. Plusieurs sociétés cotées ont révisé les dividendes à distribuer cette année à la baisse, d’autres ont carrément annulé ou suspendu cette décision jusqu’à nouvel ordre. 

Ce titre offre en effet l’un des dix meilleurs rendements de la cote (5,6%) au moment où le marché dégage un D/Y de 3,1% au 26 juin, selon les calculs de CFG au 26 juin.

« Cette hausse n’est pas exagérée »

Micordata affiche la meilleure performance de la cote (+78,3%) sur les 12 derniers mois au 26 juin, selon le classement de CFG bank. 

Cette valeur a terminé l’année 2019 sur une hausse de 76,72%, soit la plus forte hausse de cours de la cote. A noter que sur 246 séances de cotation qu’a connue la bourse de Casablanca en 2019, le titre Microdata a été traité 177 fois, dégageant ainsi un taux de cotation de 71%. Cette action s'avère légèrement liquide. Sa capitalisation boursière est de 907 millions de DH, correspondant à 1.680.000 titres cotés. 

Microdata dégage un PER – ratio qui est destiné à évaluer la cherté d’une valeur- de 15,4x au 26 juin, tenant compte des bénéfices réalisés en 2019 (58,86 millions de DH).

Le PER de la place casablancaise était de 15,3x pendant la même période. Microdata est donc pratiquement correctement évaluée par le marché. 

Notre analyste trouve que « la hausse du cours de Microdata n’est pas exagérée, tenant compte de ses bons fondamentaux ». 

L’activité de Microdata est en croissance continue. A fin 2019, son chiffre d'affaires a progressé de 27,6% en glissement annuel pour franchir pour la première fois la barre des 600 millions de DH. Le résultat net a progressé de 18,7% par rapport à une année auparavant. Cette hausse est liée à l'expansion des réalisations commerciales, l'efficience opérationnelle et l'amélioration du résultat financier, selon la communication financière de la société.

Au terme du premier trimestre 2020, le chiffre d'affaires progressé de 23,9% en glissement annuel pour atteindre 218,8 millions de DH. 

L’activité s’est distinguée par une année commerciale 2020 qui s’amorce avec de bonnes performances suite à la clôture d’un certain nombre de projets initiés à la fin de l’année 2019 et au début de l’année 2020, ainsi que du déploiement de plusieurs solutions d’infrastructure liées au télétravail en fin du premier trimestre 2020, avait indiqué la société.

Quid de l’impact du Covid-19 ?

D’après un communiqué post-assemblée générale, Microdata a cerné l’impact de la crise du Covid-19 sur deux horizons : 

> A court-terme : l’activité est impactée par une baisse sensible de la demande, en particulier sur certains projets qui ont été ajournés ou sur d’autres dont l’exécution a été décalée dans le temps ; 

> A moyen-long terme : dans le contexte d’un possible redressement rapide de la conjoncture économique, Microdata pourrait renouer avec un niveau élevé d’activité commerciale puisqu’elle dispose des fondamentaux pour préserver sa position compétitive sur la place et l’évolution dynamique des cas d’usage, inhérente au secteur de l’infrastructure informatique, ne peut qu’alimenter davantage les besoins de sa clientèle. 

>>> Lire aussi : HPS, Microdata et Disway profitent de la crise et prennent de la valeur en bourse


 

Aller à