TAQA : Emission obligataire par placement privé pour un montant global de 2,7 milliards de dirhams

| Le 8/9/2020 à 14:58

TAQA Morocco a annoncé le 8 septembre avoir procédé à la réalisation d'une émission obligataire par placement privé pour un montant global de 2,7 milliards de dirhams (MMDH) auprès d'investisseurs qualifiés.

L'opération est structurée en une seule tranche, négociable de gré à gré, et remboursable par amortissements semestriels linéaires en 36 échéances allant jusqu'à mars 2038, a indiqué l'entreprise dans un communiqué.
 
Selon la même source, l'objectif de cette émission obligataire est de permettre à la société TAQA Morocco de diversifier ses sources de financement et institutionnaliser davantage ses partenaires financiers pour soutenir la création de valeur existante.
 
Acteur énergétique leader, TAQA Morocco opère au Complexe Thermique de Jorf Lasfar, une infrastructure industrielle de 6 Unités totalisant 2056 MW et classée dans le quartile supérieur des centrales électriques à charbon les plus performantes au monde. Cotée à la Bourse de Casablanca depuis décembre 2013, TAQA Morocco fait partie du Groupe TAQA et se positionne en première ligne pour devenir un partenaire privilégié du développement énergétique du Maroc et de l'Afrique.
 
(Avec MAP)
lire aussi
  • A. E. Rh. | Le 29/7/2021 à 15:01

    TMSA - Marsa Maroc : Comment sera financée l'acquisition

    EXCLUSIF. L'Etat a annoncé la cession de 35% du capital de Marsa Maroc au groupe Tanger Med (Tanger Med Special Agency, dite TMSA). Une monétisation d'un actif de l'Etat qui ne dit pas son nom.
  • | Le 29/7/2021 à 14:08

    Réclamations bancaires : 826 plaintes reçues par Bank Al-Maghrib en 2020

    En 2020, 826 plaintes ont été déposées auprès de la Direction de la Supervision Bancaire et 7 sanctions disciplinaires ont été prononcées, d’après le rapport annuel de Bank Al-Maghrib.
  • | Le 29/7/2021 à 12:20

    La dette bancaire des ménages a atteint 369 milliards de DH en 2020

    Dans son rapport 2020 sur la supervision bancaire pour l’année 2020, Bank Al Maghrib souligne la hausse de l’endettement global des ménages et des entreprises non financières.
  • | Le 29/7/2021 à 12:10

    Voici comment a évolué le cadre légal et réglementaire des établissements de crédit en 2020

    Avec la crise du Covid-19, les priorités de la banque centrale ont été revues afin d’adopter le cadre légal et réglementaire au contexte de la crise. Voici les principales évolutions et les chantiers en cours.