Séance du 26/01/2021

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

La cote casablancaise a perdu à peu près 10 milliards de DH de chiffre d’affaires à fin septembre 2020, en comparaison avec la même période de l’année précédente, d’après les calculs de M.S.IN. Voici les sociétés qui ont le plus contribué à cette contre-performance. 

Sociétés cotées : le chiffre d’affaires global baisse de 5,43% au titre des 9 premiers mois de 2020

Par M. Ett. | LE 02-12-2020 16:13
La cote casablancaise a perdu à peu près 10 milliards de DH de chiffre d’affaires à fin septembre 2020, en comparaison avec la même période de l’année précédente, d’après les calculs de M.S.IN. Voici les sociétés qui ont le plus contribué à cette contre-performance.

Le chiffre d’affaires global de la cote casablancaise au titre des neuf premiers mois de l’année 2020 ressort en baisse de 5,43% en s’établissant à 174,02 milliards de DH contre 184,01 milliards de DH pendant la même période de l’année précédente, d’après les calculs de la société de bourse M.S.IN.

A noter que seules 20 sur 72 sociétés cotées, ayant publié leurs indicateurs d’activité à fin septembre 2020, affichent un chiffre d’affaires en hausse. 3 sociétés, à savoir Crédit du Maroc, Maroc Telecom et Bank of Africa, dégagent un chiffre d’affaires stable variant entre -1% et +1%.

A peu près 10 milliards de DH de chiffre d’affaires ont été évaporés à cause de la crise liée à la pandémie du Covid-19.

Les analystes de M.S.IN, qui s’attendaient à un allègement plus important de la baisse du chiffre d’affaires que ce qui a été enregistré à fin septembre, grâce à la reprise de l’activité économique, anticipent que « le chiffre d’affaires annuel global sera en ligne avec celui enregistré à fin septembre ».

Le secteur Pétrole et gaz coté a le plus contribué à cette contre-performance -à hauteur de 32%- avec une baisse du chiffre d’affaires de 3,24 milliards de DH (-22,89%) à 10,92 milliards de DH. Cette baisse est générée en grande partie par la chute du chiffre d’affaires de Total Maroc de 2,71 milliards de DH (-29,13%) à 6,60 milliards de DH. Afriquia gaz, elle, a perdu 529 millions de DH (-10,90%) à 4,32 milliards de DH.

« La baisse du chiffre d’affaires de Total Maroc, qui est énorme, est expliquée en par la baisse de la consommation du carburant durant la période du confinement et la baisse des cours de pétrole à l'échelle internationale », commentent-ils.

>>> Lire aussi : Total Maroc : Alpha Mena recommande d’alléger le titre dans les portefeuilles

Le secteur pétrole et gaz est suivi par l’immobilier avec une baisse du chiffre d’affaires de 2,29 milliards de DH (-50%), en comparaison avec la même période de l’année précédente, pour descendre 2,29 milliards de DH. Cette baisse est causée majoritairement par Addoha qui a perdu 1,73 milliard de DH (-70%) de son chiffre d’affaires en se situant à 743 millions de DH.

Le secteur BTP et matériaux de construction a, lui aussi, fortement contribué à la dégradation du chiffre d’affaires de la cote avec une baisse de 2,03 milliards de DH (-15,15%) à 11,39 milliards de DH, provenant des contre-performance de LafargeHolcim Maroc et Sonasid qui ont perdu respectivement 860 millions de DH (-14,83%) et 566 millions de DH (-21,18%).

« Les secteurs du BTP et de l’immobilier sont corrélés. Les deux ont beaucoup souffert cette année notamment à cause de l’arrêt des chantiers », commentent les analystes.

Le secteur des sociétés de portefeuilles a cédé 1,13 milliard de DH (-38%) de chiffre d’affaires, perdus en quasi-totalité par Delta Holding.

En face, ce sont les banques qui ont le plus contribué à limiter la casse globale du chiffre d’affaires. Le secteur bancaire a en effet drainé 2,35 milliards de DH (+5%) de Produit net bancaire additionnel au titre des neuf premiers mois de cette année pour atteindre 49,22 milliards de DH.

« La hausse du PNB des banque est liée aux plans de relance qui ont été lancés pour faire face à la crise et aux crédits garantis Damane», expliquent les analystes.

C’est la BCP qui a le plus participé à la hausse du chiffre d’affaires des bancaires avec une hausse de 1,45 milliard de DH (+11,16%) à 14,51 milliards de DH. Elle est suivie par Attijariwafa bank avec une augmentation de 586,56 millions de DH du chiffre d’affaires qui s’est établi à 18,16 milliards (+3,34%) de DH à fin septembre 2020. Crédit du Maroc est la seule banque cotée n’affichant pas un chiffre d’affaires dans le vert. Cette banque a vu son chiffre d’affaires baisser légèrement de 11,10 millions de DH (-0,62%) à 1,77 milliard de DH. 

Pour sa part, le secteur des télécoms, représenté en bourse par Maroc Telecom, a généré 190 millions de chiffre d’affaires additionnel (+0,70%). Il est suivi par le secteur des mines qui a drainé 168,98 millions de DH (+3,94%) à 4,45 milliards de DH grâce à la progression du chiffre d’affaires de Managem (+251 millions de DH ou +7,67%), se situant à 3,52 milliards de DH.
 

Aller à
Atlanta