Reda Tamsamani nommé à la tête de Nema Capital

| Le 16/10/2020 à 14:14

Reda Tamsamani est nommé en tant que Directeur général de Nema Capital ; une joint-venture des groupes Société Générale et Yamed Capital ayant obtenu l’agrément de l’AMMC, le 26 décembre 2019, pour la gestion d’Organismes de placement collectif en immobilier (OPCI), indique un communiqué.

Titulaire d’un diplôme de l’ISCAE et de l’ESSEC Business School, le nouveau dirigeant de Nema Capital est en charge de la direction des investissements chez Yamed Capital depuis 2018, un poste qui lui a permis de contribuer en étroite collaboration avec les équipes de Société Générale à la création de Nema Capital, selon le communiqué.

Il a également occupé plusieurs postes stratégiques notamment au sein du groupe Crédit Agricole du Maroc, CFG Group et Reim Partners. Ce parcours lui a permis de contribuer au déploiement de plusieurs opérations financières stratégiques, que ce soit au Maroc ou en Afrique (gestion des risques, introductions en bourse, fusions et acquisitions, etc.).

 

lire aussi
  • A. E. Rh. | Le 29/7/2021 à 15:01

    TMSA - Marsa Maroc : Comment sera financée l'acquisition

    EXCLUSIF. L'Etat a annoncé la cession de 35% du capital de Marsa Maroc au groupe Tanger Med (Tanger Med Special Agency, dite TMSA). Une monétisation d'un actif de l'Etat qui ne dit pas son nom.
  • | Le 29/7/2021 à 14:08

    Réclamations bancaires : 826 plaintes reçues par Bank Al-Maghrib en 2020

    En 2020, 826 plaintes ont été déposées auprès de la Direction de la Supervision Bancaire et 7 sanctions disciplinaires ont été prononcées, d’après le rapport annuel de Bank Al-Maghrib.
  • | Le 29/7/2021 à 12:20

    La dette bancaire des ménages a atteint 369 milliards de DH en 2020

    Dans son rapport 2020 sur la supervision bancaire pour l’année 2020, Bank Al Maghrib souligne la hausse de l’endettement global des ménages et des entreprises non financières.
  • | Le 29/7/2021 à 12:10

    Voici comment a évolué le cadre légal et réglementaire des établissements de crédit en 2020

    Avec la crise du Covid-19, les priorités de la banque centrale ont été revues afin d’adopter le cadre légal et réglementaire au contexte de la crise. Voici les principales évolutions et les chantiers en cours.