Page d'accueil Quoi de neuf

Berd: la croissance du Maroc devrait passer à 3,2% en 2019

Les pays du sud et de l'est de la Méditerranée (Semed), dont le Maroc, connaîtront une croissance plus forte en 2019 et 2020, selon les dernières perspectives économiques de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement.

La croissance moyenne dans les cinq pays du Semed (Egypte, Jordanie, Liban, Maroc et Tunisie) devrait s'établir à 4,6% en 2019, contre 4,4% en 2018. En 2020, elle devrait s'établir à 5,1%, selon une nouvelle note de la Berd, publiée ce mercredi 8 mai.

"Au Maroc, la croissance devrait passer à 3,2% en 2019 et à 3,8% en 2020, sous l'effet d'un renforcement de la croissance dans les secteurs non agricoles, après un ralentissement à 3,1% en 2018", indique la Berd.

"Cette croissance potentielle permettra l'amélioration de la gestion budgétaire et la diversification économique loin du secteur de l’agriculture". Elle permettra également la reprise des arrivées touristiques, l'augmentation des investissements directs étrangers, l'expansion rapide des industries de l’automobile et de l’aéronautique et l'expansion du secteur minier".