Tableau de bord

le 20/08/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

L’opération d’acquisition de 40% de Cash plus par le Groupe Richbond a été pilotée par Burj Finance.

Banque d’affaires indépendante, fondée en 2011 par Salma Benaddou Idrissi, une ancienne de CFG, Burj Finance signe ainsi une nouvelle opération de référence dans le domaine du corporate finance.

Ces dernières années, la banque, a accompagné plusieurs groupes dans leurs opérations de croissance externe ou de levée de fonds, à l’image du groupe MedTech de Said Rkaibi, Dislog de la famille Belkhayat, Atlas Hospitality ou encore le cabinet Valyans. 

Selon un communiqué de la banque d’affaires, Burj Finance a réalisé depuis sa création plus d’une cinquantaine de missions de conseils en investissements et en évaluation pour le compte de nombreux clients nationaux et internationaux.

« Avec des levées de fonds de plusieurs milliards de Dirhams tant au Maroc qu’à l’international, BURJ Finance monte en puissance en couvrant l’ensemble des secteurs économiques nationaux, de l’industrie aux services, en passant par le BTP, la logistique, l’immobilier, le tourisme, la santé, l’éducation et l’équipement », annonce le communiqué de la banque d’affaires.

Pour le deal Richbond, Burj Finance a joué le rôle de Conseil financier. Clifford Chance et Mazars se sont chargés respectivement du Conseil juridique et de la due diligence financière et fiscale.

De l’autre côté, Cash Plus et son actionnaire Mediterrania Capital Partners ont été conseillés par Lazard pour le volet financier, Dentons, Taj Société d’Avocats pour le conseil juridique, Deloitte Financial Advisory pour la due diligence financière et Helix International pour la due diligence commerciale.
 

Page d'accueil Quoi de neuf