Tableau de bord

le 23/08/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

A fin février 2019, les échanges commerciaux des biens sont marqués par un allégement du déficit commercial : -29,4 milliards de dirhams (MMDH) contre -32,8 milliards à fin février 2018.

Selon l’Office des changes, cette évolution est due à la hausse des exportations (+1,6 MMDH) conjuguée à la baisse des importations (-1,9 MMDH).

Ainsi le taux de couverture gagne 3,5 points soit 61,5% au lieu de 58% un an auparavant. 

La baisse des importations de biens est imputable principalement au recul des achats de biens d’équipement (-2,4 MMDH) et de produits énergétiques (-1,1 MMDH), atténuée, toutefois, par l’accroissement des autres groupements de produits, notamment les achats en demi produits (+859 MDH). 

Dans le détails, les importations de biens d’équipement atteignent 18,8 MMDH à fin février 2019, en baisse de 11,3% par rapport à la même période qu’en 2017. 

Cette évolution est due au recul des importations de la plupart des produits de ce groupement, notamment les achats de diodes et transistors, indique l’Office.

S’agissant de la facture énergétique, elle s’établit à 11.219MDH contre 12,29 MMDH une année auparavant, soit un retrait de 8,7%.

En effet, les approvisionnements en gaz de pétrole et autres hydrocarbures s’établissent à 1,8 MMDH contre 2,4 MMDH à fin février 2018 (-607 MDH). 

Ainsi, la part des achats de ces deux groupes de produits dans le total des importations recule de 3,5 points soit 39,3% à fin février 2019 contre 42,8% une année auparavant.

Les exportations s’établissent à 46,8 MMDH contre 45,3 MMDH au titre de la même période de l’année précédente. Cette hausse fait suite à l’accroissement des ventes de la majorité des secteurs, comme le montre ce tableau : 

Source: Office des changes

En ce qui concerne les recettes voyages, elles atteignent 10,3 MMDH à fin février 2019 contre 10,9 MMDH à la même période de l’année précédente, soit un recul de 4,8%. Les dépenses voyages, quant à elles, enregistrent une hausse de +6,9% pour s’établir à 2,8 MMDH. 

Ainsi la balance voyage enregistre un excédent en baisse de 8,6% ou -702 MDH à fin février 2019.

Par ailleurs, les envois de fonds effectués par les Marocains Résidents à l’Etranger enregistrent une baisse de 6,4% pour se situer à 9,9 MMDH à fin février 2019 contre 10,6 MMDH à la même période de l’année précédente.

A fin février 2019, le flux des Investissements Directs Etrangers (IDE) a atteint 3,1 MMDH, en baisse de 28,8%. Ce résultat s’explique par la baisse des recettes des IDE de 24,3% plus importante que celle des dépenses.
 

Page d'accueil Quoi de neuf