Page d'accueil Quoi de neuf

Salafin : les bénéfices reculent en 2018

Aziz Cherkaoui, président du directoire (à gauche) et Brahim Benjelloun Touimi, président du conseil de surveillance de Salafin (à droite)

La filiale crédit de BMCE Bank, qui vient de boucler l'absorption de Taslif, termine l’année avec un résultat net de 127 millions de dirhams, contre 140 millions de dirhams une année auparavant.

En proforma, c'est-à-dire en intégrant Taslif, Salafin aurait réalisé en 2017 un résultat net de 173 millions de dirhams.

Au niveau commercial, Salafin affiche un PNB de 450,16 millions de dirhams, en progression de près de 18%. L’encours des créances à la clientèle s'établit à 2,69 milliards de dirhams, contre 1,58 milliard de dirhams en 2017.

La marge d’intérêt de la société progresse de plus de 63%, à 211,02 millions de dirhams. Le résultat des opérations de crédit bail et de location recule quant à lui de 12,7% à 100,23 millions de dirhams.

La marge sur commissions reste stable à 131,02 millions de dirhams, alors que le résultat des opérations de marché recule de 2,78% à 5,07 millions de dirhams.