Page d'accueil Quoi de neuf

S2M : un résultat net en hausse de 4% en 2018

medias24

Le chiffre d’affaires de la Société de Monétique (S2M) s'est établi à 229,6 MDH à fin 2018 contre 214,3 MDH une année auparavant, enregistrant une hausse de 7,14%.

Le résultat d’exploitation a reculé d’à peu près 8% pour se situer à 31,97 MDH contre 34,73 MDH. Cette baisse est liée à la hausse des Achats revendus de marchandises (+65,82%), des impôts & taxes (+43,36%) des dotations d’exploitation (+27,76%) et des charges de personnel (6,26%).

En face, le résultat financier s’est légèrement amélioré en passant de -5,97 MDH à -5,02 MDH. Cette évolution s’explique, entre autres, par la hausse des reprises financières (+140%) et de la baisse des dotations financières (-50%).

Au vu de ces réalisations, le résultat net de S2M s’est situé à 20,31 MDH contre 19,53 MDH, soit une progression de 4%.

Le directoire a décidé de proposer à la prochaine Assemblée générale ordinaire, qui sera tenue en juin 2019, la distribution d’un dividende de 15 DH par action, en baisse de 3,22% par rapport à l'année dernière.

Pour S2M, l’année 2018 a été marquée par :

> Une belle performance de S2M Secure Digital Solution :

L’accroissement de la conquête de S2M dans différentes régions a permis à la société d’enrichir son portefeuille client de plus de 10 nouveaux clients en Afrique, Europe et Asie, et la pénétration d’un nouveau marché au Népal avec deux nouvelles références.

> Un relai de croissance pertinent pour S2M Technologies :

L’émission instantanée des cartes à distance a été déployée dans 7 nouvelles banques en 2018, au Maroc et à l’étranger, et a enregistré une évolution du volume de l’ordre de 100%.

> S2M Payment As A Service, vers une internalisation accrue :

La société a pu consolider son positionnement dans l’activité Outsourcing Monétique et par conséquent concrétiser 5 nouvelles références et pénétrer 2 nouveaux pays : les Seychelles et Madagascar. 

> Nouvelles innovations :

- La Tokenization :

C'est une nouvelle solution qui fournit des interfaces de communication avec les TSP gérant la partie Emetteur. Elle garantit également le contrôle des demandes de Tokenisation et les active suite à l’identification des clients. Elle gère également le cycle de vie des Tokens, les frais et risques liés à la digitalisation, les tentatives de fraude ou encore des contrôles spécifiques. 

Ces fonctionnalités sont en production chez les clients de S2M en Nouvelle-Zélande et en Australie, et en cours d’implémentation auprès de 6 grands clients dans d’autres pays. 

- Un nouvel outil de lutte contre la fraude :

S2M a conçu un système basé sur des technologies Big Data et Machine Learning, dont les premiers déploiements sont prévus pour le 1er semestre 2019.