Page d'accueil Quoi de neuf

Etude : le football génère 1,37% du PIB en Espagne et emploie 185 000 personnes (PwC)

medias24

Le football n'est pas qu'un simple jeu où 22 personnes courent pendant 90 minutes derrière un ballon. Mais un secteur économique porteur, créateur de richesses et d'emplois. 

Preuve par cette étude de Pricewaterhouse Coopers (PwC) qui a mesuré l'impact socio-économique de l'industrie du football professionnel en Espagne.

Préentés hier, ces résultats ont été diffusés aujourd'hui par voie de communiqué de presse. Et ils sont pour le moins édifiants. 

Selon PwC, l'industrie du football professionnel espagnol génère :

- 185 000 emplois (c'est près de la moitié de l'objectif de la stratégie industrielle de MHE). 

185 000 emplois, cela signifie que "une personne sur cent travaille dans un domaine lié au football" dans un pays qui compte environ 19 millions d'emplois, explique Jordi Esteve, un des auteurs de l’étude.

- 4,1 milliards d'euros d'impôts, en hausse de 41% par rapport à la saison 2012/2013 (c'est l'équivalent de tout ce que collecte le fisc marocain en impôt sur le revenu) 

- Un chiffre d'affaires égal à 1,37% du PIB de l'Espagne. 1,37% du PIB espagnol, c'est l'équivalent de 18,3 milliards de dollars. Soit entre 18 et 19% du PIB du Maroc à fin 2018. 

Mieux encore, ce chiffre a presque doublé entre la saison 2012-2013 et aujourd'hui : "Nous sommes passés de 0,70% du PIB à presque 1,40% depuis la dernière étude basée sur la saison 2012-2013", a signalé le président de La Liga, Javier Tebas, lors de la présentation de l'étude PwC. 

A méditer…

 

Le Trésor place 6,3 milliards de dirhams d'excédents de trésorerie
Business. Le patronat et les banquiers marocains organisent un forum économique à Amman en juin