Tableau de bord

le 23/08/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

L'Etat ivoirien a décidé de réduire ses parts dans 82 entreprises publiques, a révélé le ministre de la communication et des médias, Sidi Touré.

Cette option rentre dans le cadre "de la mise en œuvre des politiques de maîtrises renforcées de la gestion budgétaire", a expliqué le ministre, également, porte-parole du gouvernement au terme d'un Conseil des ministres qui s'est tenu mercredi à Abidjan.

"Il sera procédé à un redimensionnement du portefeuille étatique dans 82 entreprises avec de nouvelles propositions de cessions de parts de l’Etat dans les entités sélectionnées suivant des critères approprié", a-t-il fait savoir, ajoutant qu’il s’agit du "principe de la limitation à une participation minoritaire de l’Etat dans les entreprises".

La responsable ivoirien a précisé qu’il s’agit de "28 qui sont des sociétés d’Etat : la CNCE (Caisse nationale des caisses d’épargne), la BNI (Banque nationale d’investissement), CI énergie, PETROCI (Société nationale d'opérations pétrolières de Côte d'Ivoire) et 54 entités qui sont à participations financières publiques comprenant 12 sociétés à participations "financières majoritaires telles que Air Côte d’Ivoire, la SICOGI (Société ivoirienne de construction et de gestion immobilière)".

Selon Sidi Touré, "les sociétés ne pouvant faire l’objet de désengagement conformément aux principes définis seront sujettes à un suivi rapproché sur la base de la généralisation des contrats de performances et sur la base de la mise en œuvre des procédures d’anticipation et de gestion des risques".

(Avec MAP)
 

Page d'accueil Quoi de neuf