Page d'accueil Quoi de neuf

Le déficit commercial s’aggrave de 10% à fin novembre 2018

medias24

A fin novembre 2018, le déficit commercial s'est creusé de 10% (9,49 MMDH) pour s’établir à 104,38 MMDH contre 94,88 MMDH pendant la même période de l’année précédente. C'est ce qui ressort des  derniers indicateurs mensuels des échanges extérieurs publiés par l’Office des changes.

Cette évolution s’explique par un accroissement des importations (+33,78 MMDH) plus important que celui des exportations (+24,29 MMDH).

La progression des importations de biens et services est due, en grande partie, à la hausse des importations de biens de 8,7% (30,37 MMDH), notamment de produits énergétiques et de biens d’équipement. Les dépenses de services, quant à elles, ont augmenté de 3,9% (3,41 MMDH).

En face, la hausse des exportations s'explique par la progression des exportations de biens de 9,8% (18,64MMDH), notamment des ventes du secteur de l’automobile et celles des phosphates et dérivés. S’ajoute à cela la bonne tenue des recettes de services qui ont augmenté de 3,7% (5,64 MMDH). 

Le taux de couverture s’est situé ainsi à 77,9% au lieu de 78,3% un an auparavant. 

Les réserves internationales nettes se sont situées pour leur part à 223,3 MMDH contre 240,9 MMDH à fin 2017.