Page d'accueil Quoi de neuf

Une monnaie numérique adossée aux matières premières a été dévoilée à Dubaï

medias24

C'est la nouvelle prouesse d'une entreprise du nom de "Freedium", siégeant en Suisse avec un lieu d'exploitation à Dubaï. Freedium a annoncé, ce 16 avril au Dubaï Blockchain Forum, le lancement de la première monnaie numérique stable adossée aux matières premières contre le dollar américain.

Dans l'intention d'entrer en activité d'ici le troisième trimestre de l'année en cours, la société envisage de lancer la première monnaie Freedium au quatrième trimestre. Freedium fournira des fonds aux producteurs des matières premières dans les pays émergents, notamment l'Afrique, l'Amérique latine, l'Asie et le Moyen-Orient.

"Freedium prévoit de développer une solution basée sur la technologie de la blockchain en vue de libérer les pays émergents et en développement des contraintes diverses, notamment l'accès limité aux fonds, la baisse des réserves de change, la fluctuation des devises et l'accès restreint aux services bancaires", souligne un communiqué de la société.

"Avec une population totale de 6 milliards, les pays émergents et en développement représentent 60% du PIB mondial et contribuent pour 80% à la croissance du PIB mondial depuis 2008. Grâce aux téléphones portables et smartphones, ces pays ont pu se connecter au reste du monde et accéder aux autoroutes de l'information mondiale. Aujourd'hui, la technologie de la blockchain permettra aux pays émergents et en développement d'effectuer des opérations financières avec d'autres nations et donc d'accéder aux marchés financiers mondiaux". affirme Keba Keinde, fondateur et PDG de Freedium, relayé par le même communiqué.

L'écosystème Freedium permettra d'envoyer, de recevoir et de stocker des devises via une monnaie numérique entièrement adossée, en plus d'effectuer des échanges commerciaux continuellement.

L'entreprise collabore avec des partenaires éminents en matière de technologie et plateformes basées sur la blockchain, notamment WANCHAIN, VAPHR, et BITSAPPHIRE.