Programme Elite: la Bourse de Casablanca lance la 7ème cohorte

A.L. | Le 26/6/2019 à 12:23

La Bourse de Casablanca a organisé, ce mardi à Casablanca, une cérémonie pour le lancement de la 7ème cohorte du programme Elite qui compte 12 nouvelles entreprises opérant dans 12 secteurs différents. Par la même occasion, elle a annoncé la certification de 5 entreprises des anciennes cohortes.

La Bourse de Casablanca vient de lancer, mardi 25 juin, la 7ème cohorte du programme Elite Maroc. Celle-ci est composée de 12 entreprises réalisant un chiffre d’affaires global de 1,2 milliard de dirhams, opérant dans 12 secteurs différents et employant 2.500 personnes.

Ces nouvelles recrues du programme sont : Maymana, Locamed, Meska, Top Chef, Fedravet, Eri Ser, ECS Informatique, CA2E, Filmod, FTA Logistics, Green Village et Les Imprimeries du Matin.

Avec cette 7ème cohorte, la Bourse de Casablanca dit vouloir ancrer son engagement pour soutenir les entreprises marocaines dans leur accès au financement.

Sur ce sujet, Karim Hajji, Directeur général de la Bourse, a déclaré : « Elite Maroc est un programme qui sert le développement économique du Maroc et de la région. Sa force réside dans sa capacité à apporter des réponses concrètes à des problématiques réelles vécues par les entreprises. Ce n’est donc pas étonnant qu’il ait un tel succès en si peu de temps après son lancement.

A cette occasion, la Bourse de Casablanca a certifié 5 nouvelles entreprises des précédentes cohortes. Il s’agit de Bricoma, CBI, Hit Radio, Mafoder et Menara Prefa.

M. Hajji a précisé qu’à présent, 18 entreprises du Programme Elite ont déjà réalisé des opérations sur le marché dont la majorité sont des IPO.

Suite à leur adhésion au programme Elite Maroc, ces entreprises ont mis en place les outils nécessaires qui leur permettent de recourir, plus aisément, au financement du marché en effectuant des emprunts obligataires, des augmentations de capital ou des introductions en bourse.

Elles peuvent également recourir à des opérations de fusions-acquisitions, de joint-venture,…

Cet évenement a été l’occasion également pour la Bourse de Casablanca d’annoncer le lancement, à Abidjan, de la 3ème cohorte d’Elite BRVM Lounge avec 10 nouvelles entreprises.

Ce Lounge lancé en 2018 par la Bourse de Casablanca, la BRVM et London Stock Exchange Group, compte désormais 30 entreprises de la zone del’Union Economique et Monétaire de Ouest Africaine que le programme accompagne en partenariat avec la Banque Africaine de Développement.

Le lancement de la 7ème cohorte a également été l’occasion de présenter l’édition 2019 du « compagnies to inspire Africa ». Il s’agit d’un ouvrage réalisé par London Stock Exchange Group qui met la lumière sur les entreprises africaines qui enregistrent des croissances rapides.

Parmi celles-ci figurent 12 entreprises qui font partie d’Elite Maroc à savoir : 10 Rajeb, Ama Détergent, Bricoma, Compagnie Marocaine de Goutte et de Pompage, Damandis Maroc, Disty Technologies SA, Energy Transfo, GPC Carton, Iwaco, Kitea SA, Medafrica Systems et Soremar.

 

lire aussi
  • | Le 16/9/2021 à 15:53

    Startups Tech : Les fonds d’investissement notent une meilleure qualité du dealflow

    La crise a fait prendre conscience de l’importance du numérique auprès des grands décideurs. Les fonds d’investissements spécialisés dans le financement des entreprises technologiques note une amélioration des compétences et de la qualité des entrepreneurs. Les restrictions sanitaires limitent encore l’accélération des signatures de deals. Sur ce segment, les investissements suivront globalement la même tendance que l’an dernier.
  • | Le 16/9/2021 à 9:47

    CFG Bank : Le résultat net après impôts passe dans le vert au premier semestre

    Le groupe a connu une bonne croissance de ses crédits au premier semestre, ainsi que des dépôts de la clientèle. Le PNB consolidé affiche une hausse de 23% sur la période. La bonne maitrise des charges a également permis au résultat brut d’exploitation de progresser fortement.
  • B.B | Le 15/9/2021 à 19:46

    Cimentiers : Rebond en 2021, marge, production, présence géographique… Round up du secteur

    Cette année, les cimentiers bénéficient d’une forte croissance de la demande (+8,9% attendu en fin d’année) après les effets de la pandémie en 2020. Mais au long terme cette croissance devrait s’affaisser à 2,2% par an. Les marges devrait se dégrader cette année en raison de la hausse des cours du petcoke. La concurrence s’accentue entre les deux plus grands groupes nationaux.
  • M.Ett | Le 15/9/2021 à 19:45

    Voici comment a évolué le marché des OPCVM depuis début 2021

    Un gestionnaire de fonds de la place revient sur l’évolution des OPCVM depuis le début de cette année et souligne les grandes tendances qui se dégagent. Analyse.