Séance du 26/11/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Les résultats opérationnels et financiers du groupe OCP, publiés à fin septembre 2020, sont peu impactés par la conjoncture actuelle. D’après le groupe, cette performance est liée en grande partie à la présence d’OCP à travers les cinq continents et à sa flexibilité industrielle. Détails. 

OCP : rentabilité opérationnelle en hausse de 4% à fin septembre malgré la crise

 | LE 20-11-2020 09:38
Les résultats opérationnels et financiers du groupe OCP, publiés à fin septembre 2020, sont peu impactés par la conjoncture actuelle. D’après le groupe, cette performance est liée en grande partie à la présence d’OCP à travers les cinq continents et à sa flexibilité industrielle. Détails.

Le chiffre d’affaires du groupe OCP a baissé légèrement de 2% à fin septembre 2020, en comparaison avec la même période de l’année précédente, en se situant à 41,68 milliards de DH. Selon la communication financière du groupe, « cette réalisation s’explique principalement par la baisse, d’une année sur l’autre, des prix tous produits confondus, compensée toutefois par une hausse des volumes exportés d’engrais et dans une moindre mesure de roche».

Les réalisations d’OCP au cours de la période retenue tiennent compte d’un contexte commercial marqué par une baisse des prix internationaux du DAP (Phosphate de diammonium) de plus de 15%. La baisse des prix a toutefois été compensée par une hausse des importations à travers le monde, « soutenue par une forte demande en Inde grâce à des niveaux de consommation exceptionnels et un pouvoir d’achat favorable des fermiers au Brésil. Le marché a par ailleurs connu une baisse significative des exportations chinoises, en raison de la hausse de la consommation locale des engrais ainsi qu’à l’impact de la pandémie Covid-19 », commente le groupe.

OCP a misé sur sa présence à travers les cinq continents et sa flexibilité industrielle pour adapter son portefeuille de produits à la demande de chaque région et profiter au mieux des opportunités du marché. Suite à cela, les exportations d’engrais ont augmenté de près de 1,8 million de tonnes par rapport à la même période de l’année passée, principalement dirigés vers l’Amérique Latine, l’Europe et l’Inde.

Dans le détail, le chiffre d’affaires des engrais a augmenté de 5% suite à une hausse des volumes exportés, en particulier vers l'Amérique latine, l'Europe et l'Inde. D’après le groupe, « la hausse des volumes de vente a largement contribué à atténuer l’impact de la baisse des prix des engrais, qui a suivi la même tendance que les prix de la roche et de l’acide ».

Pour sa part, le chiffre d'affaires de l'acide phosphorique a baissé de 23% sous l’effet combiné de la baisse des prix et des volumes. « Les volumes de vente ont été impactés essentiellement par la baisse des exportations d'acide vers l'Inde, où les mesures mises en œuvre pour limiter la propagation de la pandémie ont entraîné une réduction de la production locale d'engrais ».

Le chiffre d’affaires de la roche a diminué de 5% par rapport à la même période de l’année précédente, impacté par une baisse des prix qui a été partiellement atténuée par une hausse des volumes exportés, en particulier vers les continents européen et américain.

Le groupe précise que sa performance opérationnelle a été soutenue par la poursuite de la baisse des prix des matières premières, principalement le soufre et l’ammoniac, qui ont atteint des niveaux particulièrement bas du fait de stocks élevés résultant de l’augmentation des capacités de production mondiale.

La marge brute est quasi-stable (-0,58%) à 26,82 milliards de DH contre 26,98 milliards de DH un an plus tôt. Le groupe indique que la baisse des prix d’achat des matières premières, principalement le soufre, ayant atténué la baisse des prix de vente de toutes les catégories de produits d’OCP.

De son côté, l’EBITDA des neuf premiers mois de 2020 a augmenté de 4% pour atteindre 13,68 milliards de DH contre 13,07 milliards de DH pour la même période de l’année dernière. La marge d’EBITDA est en hausse à 33%, « reflétant les efforts continus du groupe en matière d’excellence opérationnelle », commente l’OCP.

Tenant compte de ces éléments, et de la charge non récurrente de 3 milliards de DH relative à la contribution d'OCP au Fonds Spécial national dédié à la pandémie Covid-19, au second trimestre 2020, le résultat d’exploitation ressort en baisse d’à peu près 40% en s’établissant à 4 milliards de DH contre 6,62 milliards de DH l’an dernier.

Aller à