Séance du 28/09/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Mutandis a vu son résultat net courant du premier semestre 2020 baisser d e11% à 37 millions de DH. Cette baisse résulte d’un EBE et de frais financiers stables et d’une hausse des amortissements consécutive aux programmes de développement initiés en 2019 et poursuivis en 2020.

Mutandis : le résultat net courant baisse de 11% au 1er semestre 2020

 | LE 07-09-2020 11:22
Mutandis a vu son résultat net courant du premier semestre 2020 baisser d e11% à 37 millions de DH. Cette baisse résulte d’un EBE et de frais financiers stables et d’une hausse des amortissements consécutive aux programmes de développement initiés en 2019 et poursuivis en 2020.

Au premier semestre 2020, Mutandis, groupe industriel marocain spécialisé dans les produits de consommation quotidienne des ménages, a réalisé un chiffre d’affaire de 683 millions de DH, stable en comparaison avec la même période de l’année précédente.

Cette évolution est liée à la hausse du chiffre d’affaires détergents et produits de la mer qui a compensé la baisse des bouteilles alimentaires et boissons. 

Le groupe note, au niveau du communiqué des résultats semestriels, que le chiffre d’affaires du premier semestre représente 47% du chiffre d’affaires annuel, selon la moyenne observée en 2017-2019.

Par gamme de produits, le chiffre d’affaires se détaille comme suit :

> Détergents : 338 MDH (+10%)

Représentant près de 45% de des revenus, la gamme de produits détergents enregistre la plus forte hausse parmi les activités de Mutandis avec une progression de son CA de 10% à 338 MDH.

Cette croissance est essentiellement portée par les marques (Magix et Maxis’) dont les ventes sont en hausse de 11% par rapport à S1 2019, tirées par l'eau de javel (+65%) et la poudre main (+7%), en dépit des fermetures des souks et de certains épiciers pendant la période du confinement.

> Produits de la mer : 225 MDH (+6%)

Les ventes de produits de la mer sont essentiellement constituées de conserves de sardines entières ainsi que de conserves de filets de sardines sans peau et sans arêtes, préparées à la main.

Les ventes de conserves de sardines entières ont progressé de +5% vs S1 2019 alors que les ventes de produits accessoires et déchets ont progressé de +20% vs S1 2019, malgré les perturbations de la production consécutives au confinement des pêcheurs de la pêche côtière et aux mesures de distanciation sociales mises en œuvre dans les usines.

Les volumes de ventes de conserves augmentent dans des proportions inférieures au chiffre d’affaires (+3% vs S1 2019), traduisant un effet prix et un effet change favorables.

> Bouteilles alimentaires : 85 MDH (-34%)

Les volumes des bouteilles alimentaires sont en nette baisse de -20%, essentiellement en raison du confinement sanitaire et de la fermeture des hôtels, cafés et restaurants.

Par ailleurs, la baisse du prix des matières premières est répercutée sur le CA du fait de l’indexation des principaux contrats, sans pour autant impacter les marges unitaires.

Au total le chiffre d’affaires est en baisse de -34% par rapport au S1 2019.

> Jus de fruits : 34 MDH (-4%)

Le premier trimestre était en forte hausse (+22% vs T1 2019), mais la fermeture des hôtels, cafés et restaurants a fortement impacté les volumes du 2e trimestre. Les marques propres au groupe, qui représentent l’essentiel du CA sont en légère baisse sur le marché marocain (CA -2% vs S1 2019).

Le CA des compagnies aériennes est en forte baisse (-32% vs S1 2019), compensé par la hausse des ventes à l’export (+10% vs S1 2019). Au total le chiffre d’affaires est en baisse de -4% par rapport au S1 2019.

Pour sa part, L’EBE consolidé du premier semestre s’établit à 105 millions de DH, stable par rapport au S1 2019. 

Les marges sur coûts variables s’améliorent sur la quasi-totalité des gammes grâce à la baisse des prix de certains intrants et à un cours de change favorable aux exportations de produits de la mer. 

Selon Mutandis, cette amélioration est compensée par une légère hausse des investissements en marketing et par la poursuite de la densification de la flotte de distribution.

Au vu de ces évolution et suite à une hausse des amortissements consécutive aux programmes de développement initiés en 2019 et poursuivis en 2020, le résultat net courant semestriel s’est établi à 37 millions de DH, en baisse de 11% en comparaison avec la même période de l’année précédente. 

Pour le reste de l’année, le management confirme la guidance du 4 mai 2020 (date de publication des indicateurs trimestriels), et s'attend à des indicateurs financiers 2020 similaires à ceux de 2019 dans une fourchette de +/- 5%. Le groupe précise que ces prévisions ne prennent pas en compte de nouvelles perturbations consécutives à l’aggravation de la crise sanitaire.

Aller à