Séance du 03/08/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Suite à la publication des résultats semestriels 2020 de Maroc Telecom, CFG bank a diffusé une note d’analyse où elle recommande aux investisseurs d’acheter le titre tout en anticipant une hausse de son cours de 11%. 

Maroc Telecom : un potentiel de hausse de 11% selon CFG bank

 | LE 21-07-2020 15:40
Suite à la publication des résultats semestriels 2020 de Maroc Telecom, CFG bank a diffusé une note d’analyse où elle recommande aux investisseurs d’acheter le titre tout en anticipant une hausse de son cours de 11%.

Dans une note d’analyse diffusée suite à la publication des résultats semestriels de Maroc Telecom, CFG bank recommande aux investisseurs d’acheter cette valeur, tout en fixant un cours cible de 157 DH, dégageant un potentiel de hausse de 11% en comparaison avec un cours de 141,15 DH, observé à la clôture de la séance de ce mardi 21 juillet.

La banque souligne que « grâce à une croissance plus forte que prévu des revenus à l'étranger, IAM a annoncé des performances au 1er semestre en ligne avec nos estimations ».

Les analystes de CFG bank estiment que le niveau de valorisation actuel de Maroc Telecom est relativement bas.

Et d’expliquer : « Avec un cours actuel de 141 DH, IAM dégage un VE/EBITDA [ratio permettant de valoriser une action, nldr] de 8,2x et 8x respectivement pour 2020 et 2021. Nous pensons que ces niveaux de valorisation sont relativement bas même dans un contexte marqué par la pandémie du Covid-19 étant donné les conditions actuelles du marché avec un coût très bas du capital et les perspectives de croissance d’IAM ». 

L’avis de CFG n’est pas partagé par un analyste de la place qui trouve que les résultats de Maroc Telecom sont inférieurs aux attentes du marché. 

Il estime que Maroc Telecom « aurait pu mieux faire vu que le secteur n’a pas subi d’impacts majeurs liés à la crise du Covid-19. Maroc Telecom devait profiter du confinement et de la hausse de la consommation de la Data ». 

Et d’ajouter : « de plus, avec l’intégration de la filiale de Tigo Tchad, qui été mise en consolidation à partir du 1er juillet 2019, le chiffre d’affaires du groupe devait afficher une progression plus importante que 2,68% ».

A rappeler que le chiffre d’affaires publié de Maroc Telecom au titre du 1er semestre 2020 s’est situé à 18,32 milliards de DH, en hausse de 2,68%.

Ainsi, selon notre interlocuteur, « le cours de Maroc Telecom ne devrait pas énormement fluctuer à court-terme. Il devrait osciller autour de 140-143 DH dans l’attente de la publication de nouveaux éléments pouvant influencer les décisions des investisseurs ».

De leur côté, les analystes de CFG précisent que leur valorisation du titre Maroc Telecom est basée sur la méthode des flux de trésorerie actualisés (DCF). 

Ils expliquent aussi que leur avis positif sur la valeur est renforcé par les éléments suivants : 

> La confirmation que Maroc Telecom a entamé un nouveau cycle de croissance des bénéfices après une période difficile en 2011-2015 où les gains avaient chuté de 41%. 

Les analystes de CFG anticipent ainsi une hausse du RNPG ajusté en suivant un TCAC [taux de croissance annuel composé, ndlr] de 3,3% sur la période 2019-2021, grâce à une forte croissance des données mobiles, à la croissance continue du chiffre d’affaires à l’international, et, aussi, à l’impact positif induit par le programme de réduction des coûts et les efforts de restructuration des nouvelles filiales Moov, ainsi qu’au Maroc.

> L'amélioration continue des marges opérationnelles : la marge d'EBITDA étant passée de 49% en 2015 à 51,8% en 2019, et devrait atteindre 52,3% en 2022 ;

> Le profil défensif d'IAM avec un DY en 2020 de 4,2% (moins que d'habitude en raison de la contribution au fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du Covid-19) et un DY en 2021 de 5,2%.

>>> Lire aussi : Maroc Telecom : le bénéfice chute de 34% au 1er semestre à cause de la contribution au Fonds Covid-19

Aller à