Séance du 26/02/2021

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Résilient en 2020, Maroc Télécom pourra compter sur les bonnes dynamiques de la fibre optique et de la Data Mobile cette année. Le chiffre d’affaires sur la période 2020-2022 devrait croître de 7% à 39,6 MMDH. Très peu risquée, la valeur devrait générer des rendements attractifs de 4,6% et 4,8% en 2021 et 2022, selon Attijari Global Research.

Maroc Telecom a toujours les faveurs des analystes

B.B | LE 29-01-2021 16:16
Résilient en 2020, Maroc Télécom pourra compter sur les bonnes dynamiques de la fibre optique et de la Data Mobile cette année. Le chiffre d’affaires sur la période 2020-2022 devrait croître de 7% à 39,6 MMDH. Très peu risquée, la valeur devrait générer des rendements attractifs de 4,6% et 4,8% en 2021 et 2022, selon Attijari Global Research.

Maroc Télécom présente un bon potentiel en 2021 selon Attijari Global Research (AGR) qui inclut cette valeur dans son portefeuille de conviction. Avec un ratio de cash-conversion de 81%, l'opérateur télécom fait partie des 8 valeurs de la cote les mieux placées pour convertir ses résultats économiques en cash-flow.

En 2020, la plus grande capitalisation boursière de la place avait déjà démontré une bonne résilience. Malgré le contexte de crise, le groupe réalisait à fin septembre 2020 un chiffre d’affaires de 27,49 milliards de DH, en petite hausse de 0,7% par rapport à l’année d’avant. Une performance maintenue grâce aux activités à l’international qui ont compensé partiellement le retrait du chiffre d’affaires au Maroc, pénalisé par les effets de la crise sanitaire liée à la Covid-19.

En bourse également, la valeur a su montrer son caractère défensif sur l’année passée.

Une bonne résilience en 2020 et de la croissance attendue en 2021

Alors que le MASI a chuté de plus de 7% en 2020, Maroc Télécom a limité sa baisse en bourse à 5,23%. Le cours qui traitait à 153 dirhams le 2 janvier passait à fin décembre au prix de 143 dirhams l’action. Et ce malgré de fortes perturbations connues l’an dernier, notamment l’amende de l’ANRT puis les répercussions de la pandémie.

Graph Maroc Telecom

Avec un rendement attractif et un niveau de risque parmi les plus faibles du marché actions (Bêta de 0,89 en 2020, ndlr), Maroc Télécom recèle encore du potentiel pour attirer les investisseurs cette année. Depuis le début de l’année 2021, le titre s’est apprécié de 1,38% et clôturait à 147 dirhams à la séance du 29 janvier.

AGR le recommande à l’achat et anticipe une augmentation du titre de 10% (par rapport au cours du 21 janvier à 145,6 dirhams, ndlr) avec un cours cible de 160 dirhams dans les 18 prochains mois.

Sur la période 2021-2022, l’opérateur national devrait également attirer les investisseurs grâce à son aptitude à générer du cash, notamment en profitant de la baisse du coût de son capital.

L’activité croissante et la baisse du coût du capital promettent de bons rendements

Les perspectives offerte par Maroc Télécom restent très attractives pour les investisseurs. Premièrement grâce à un capital moins coûteux permettant à l’opérateur d’améliorer sa génération de cash. « Grâce à la résilience de ses résultats et à sa forte capacité de défendre ses cash-flows, Maroc Telecom profite pleinement de la tendance baissière du coût du capital en Bourse. En 2020, le WACC du titre ressort à un plus bas historique de 5,45% » explique AGR. A titre de comparaison, ce dernier se situait à 6,03% en 2019 et 6,12% en 2018.

Cette diminution du coût du capital s’explique en partie par la baisse des taux, opérée par la banque centrale, mais également par l’amélioration du profil risque associé au titre. Le bêta est passé de 1,01 en 2019 à 0,89 en 2020.

Sur la période 2020-2022, les perspectives de croissance de marché s’annoncent également prometteuses. Selon AGR, le chiffre d’affaires de Maroc Telecom devrait s’élever à 37 milliards de dirhams en 2020, en hausse de 1,5% par rapport à l’an dernier. Une hausse qui devrait s’accélérer cette année. La société de recherche table sur une croissance du chiffre d’affaires de 2,9% à 38,1 milliards de dirhams en 2021 et de 4% à 39,65 milliards de dirhams en 2022. « Les perspectives de croissance de Maroc Telecom demeurent toujours positives sous l’effet d’un développement plus rapide que prévu du segment Internet haut & très haut débit ainsi que de la poursuite de la bonne dynamique de la Data Mobile » précise AGR.

Sur la période, la société devrait maintenir un fort rendement à ses actionnaires. En 2020, AGR l’estime à 4,1% avec un dividende par action (DPA) de 6 dirhams. En 2021, elle anticipe une hausse du rendement à 4,6% avec un DPA de 6,70 dirhams. En 2022, l’opérateur devrait, selon AGR, proposer un DPA de 7 dirhams avec un rendement de 4,8%.

Aller à
Atlanta