Page d'accueil Marché de change

Léger recul du dirham par rapport au dollar

La deuxième cotation centrale USD/MAD, telle que publiée par Bank Al-Maghrib, à 11h50, fait ressortir la bande de fluctuation suivante : 

Le dirham a légèrement reculé face au dollar suite à la baisse de la parité EUR/USD sur les marchés internationaux.

> Parité EUR/USD : 

L'augmentation des réserves en devises aussi bien chez Bank Al-Maghrib que chez les banques, a également favorisé l'appréciation du dirham face à la monnaie américaine.

Sur une année donc, à aucun moment le dirham n'a frôlé les extrémités de la bande de fluctuation (± 2,5%). Un gage d'une stabilité de la monnaie nationale, selon plusieurs opérateurs bancaires interrogés.

Un matelas de 5 milliards de dirhams en devises chez les banques 

La Banque centrale est d’ailleurs peu intervenue sur le marché pour servir des devises aux banques. Celles-ci sont arrivées à satisfaire la demande de leurs clients en puisant dans leurs réserves.

En effet, en plus des réserves en devises de la Banque centrale (environ 230 milliards de dirhams à fin 2018, couvrant un peu plus de 5 mois d'importations), les banques commerciales disposent également d'un matelas confortable de devises pour financer les opérations commerciales de leurs clientèles (environ 5 milliards de dirhams à fin novembre 2018).

Une situation de liquidité confortable qui, selon divers opérateurs, permettra un passage fluide dès cette année à une bande de fluctuation supérieure. 

Le principal prérequis est donc là. Reste à savoir si le gouvernement sautera le pas…