Séance du 28/09/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

BMCE Capital Bourse anticipe une hausse d’à peu près 15% du cours de Managem et relève sa recommandation d’alléger à accumuler grâce aux perspectives d’évolution favorables du groupe.

Managem : la recommandation de BMCE Capital Bourse passe d’alléger à accumuler

 | LE 04-09-2020 15:56
BMCE Capital Bourse anticipe une hausse d’à peu près 15% du cours de Managem et relève sa recommandation d’alléger à accumuler grâce aux perspectives d’évolution favorables du groupe.

BMCE Capital valorise le titre Managem à 1.097 DH, anticipant ainsi une hausse de 14,86% en comparaison au cours de 955 DH observé à la clôture de la séance de ce vendredi 4 septembre.

Les analystes de BMCE relèvent leur recommandation du titre Managem à accumuler dans un contexte de ruée des investisseurs vers les valeurs refuges, principalement l’or et accessoirement l’argent.

Leur recommandation se base sur les perspectives d’évolution favorables de Managem.

Après avoir enregistré des revenus en hausse de 10,7% à 2,4 milliards de DH au premier semestre, grâce à la flambée des cours de l’or à l’international dans le sillage de la crise sanitaire, Managem devrait poursuivre l’amélioration de ses revenus et de ses marges.

D’après les analystes, les réalisations de Managem devraient continuer à s'améliorer en s’appuyant sur ses choix stratégiques payants en matière d’investissements notamment dans de nouveaux projets aurifère.

« Ainsi, le Groupe devrait augmenter considérablement ses capacités de production sur les différentes branches de métaux et réduire les cash-costs de manière significative », prévoit la société de bourse.

S’ajoute à cela la montée en puissance de l’activité de Managem au Soudan grâce au lancement et à la stabiliser de l’exploitation de sa mine dans ce pays. « Aujourd’hui, la capacité de production a été portée à 2 tonnes métal par an, sachant que le Groupe envisage une nouvelle extension, ambitionnant d’atteindre 3 tonnes par an à moyen terme », indiquent les analystes.

Aussi, le projet TRI-K en Guinée devrait permettre au groupe de produire annuellement 3,5 tonnes. Ainsi, le groupe pourrait profiter davantage des perspectives favorables qui s’offrent au métal précieux dont la contribution au chiffre d’affaires pourrait atteindre les 50% à horizon 2024, d’après les analystes.

>>> Lire aussi : Managem : le chiffre d'affaires progresse de 10% à fin juin

Aller à