Séance du 22/01/2021

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Le titre Lydec a perdu 5% en l’espace d’une semaine. Selon un analyste, cela s'explique par sa mauvaise gestion des fortes précipitations ayant généré des inondations à Casablanca, ce qui a été mal accueilli en Bourse. Mais aussi par la faible liquidité du titre.

Lydec baisse en bourse lors d'une semaine marquée par les inondations à Casablanca

 | LE 08-01-2021 15:54
Le titre Lydec a perdu 5% en l’espace d’une semaine. Selon un analyste, cela s'explique par sa mauvaise gestion des fortes précipitations ayant généré des inondations à Casablanca, ce qui a été mal accueilli en Bourse. Mais aussi par la faible liquidité du titre.

La ville de Casablanca est en état d’alerte à cause des inondations qu’elle connait depuis mardi 5 janvier après de fortes précipitations. La circulation a été perturbée et plusieurs citoyens ont subi des dommages considérables dans leurs biens. Lydec, le gestionnaire délégué de la distribution d'eau et d'électricité et de l'assainissement ldans le Grand Casablanca, est pointé des doigts.

Coïncidence ou pas : en bourse, le titre a perdu 5,07% en l’espace d’une semaine, après l’échange d’un volume total de 1.190 titres. A l’issue de la séance de ce vendredi, l’action a cédé 1,80% pour descendre à 355 DH, contre un cours de 373,95 DH observé à la clôture de la séance du 31 décembre 2020.

Evolution du cours de Lydec

Graph Lydec P

Contacté par LeBoursier, un analyste de la place affirme que la baisse du titre en bourse durant cette semaine semble s’expliquer par « la réaction des investisseurs qui détiennent ce titre, surtout les particuliers, face aux inondations qu’a connues Casablanca suite aux fortes précipitations qui ont marqué cette semaine et l’état actuel des choses. Ce qui se passe et les critiques dirigées envers la société impactent négativement son image vis-à-vis des investisseurs ».

Et de continuer : « les investisseurs généralement valorisent les sociétés cotées dépendamment des informations qu’ils possèdent. Et ce genre d’informations, à savoir les critiques formulées contre la société à cause de sa responsabilité de la situation actuelle, est nuisible à la société sur tous les plans ».

De plus, « face à l’importance des dégâts des inondations à Casablanca, la société devrait procéder à plusieurs réparations et mobiliser de nombreuses personnes ; elle aura ainsi plus de charges et cela pourrait, fort probablement, impacter ses résultats ». Ceci sans parler de l'indemnisation des personnes sinistrés qui la saisiront ou iront voir la justice.

Mais il faut savoir que «Lydec est une petite capitalisation. Du coup, son cours peut baisser ou augmenter rapidement après l’échange d’un petit volume de titres. Généralement, les titres Lydec qui s'échangent ne sont pas nombreux. Ce titre reste illiquide ».

La capitalisation boursière de Lydec porte sur un montant de 2,84 milliards de DH, avec 8.000.000 actions cotées. Son flottant est de 16,86% seulement. La société est détenue à hauteur 51% par le groupe Suez Environnement, 16,14% par RMA Watanya et 15,99% par Fipar Holding.

D’après notre analyste, « cette valeur n’intéresse pas trop les investisseurs. Elle intéresse un peu les particuliers. Mais elle reste une petite valeur. Et pour qu’un grand porteur ou institutionnel achète une valeur, il faut que celle-ci offre un certain niveau de liquidité ».

>>> Lire aussi : Inondations à Casablanca: Lydec et le Conseil de la ville, tous deux responsables

Aller à
Atlanta