Séance du 06/07/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

En dépit de la chute des ventes du ciment depuis le début de l'état d'urgence sanitaire, Ciments du Maroc et LafargeHolcim Maroc ont vu leur cours s’apprécier à la Bourse de Casablanca. Selon un analyste de la place, les deux valeurs ont profité de de la correction générale du marché casablancais et, aussi, de la confiance des investisseurs qui tablent sur un retour à la normale pour le secteur d’ici fin 2020.

Les cimenteries progressent en bourse malgré la chute des ventes de ciment

Par M. Ett. | LE 08-06-2020 18:57
En dépit de la chute des ventes du ciment depuis le début de l'état d'urgence sanitaire, Ciments du Maroc et LafargeHolcim Maroc ont vu leur cours s’apprécier à la Bourse de Casablanca. Selon un analyste de la place, les deux valeurs ont profité de de la correction générale du marché casablancais et, aussi, de la confiance des investisseurs qui tablent sur un retour à la normale pour le secteur d’ici fin 2020.

Les deux cimenteries cotées à la bourse de Casablanca ont vu leur cours suivre une tendance haussière depuis la fin du mois d’avril.

Cette tendance intervient malgré la chute des ventes de ciment au Maroc à cause de l’état d’urgence sanitaire qui a engendré l’arrêt des chantiers BTP. 

Les ventes de ciment ont chuté de 50% en mai, portant la chute sur les cinq premiers mois de l’année à 26% en comparaison avec la même période de l’année précédente.

Selon un analyste de la place, « avec la reprise partielle de l’activité économique au Maroc, le marché boursier a enregistré une correction à la hausse. Plusieurs valeurs ont pu en profiter dont Ciments du Maroc et LafargeHolcim Maroc ».

Hormis la correction à la hausse du marché, le titre Ciments du Maroc a également profité de la réaction positive des investisseurs face à l’annonce du dividende exceptionnel à distribuer au titre de l’exercice 2019.

La hausse du titre Ciments du Maroc s’est accélérée après la tenue de l’Assemblée générale mixte de la société, jeudi 28 mai ; réunion pendant laquelle il a été décidé la distribution d’un dividende de 100 DH par action, -en hausse de 17,6% en comparaison avec le dividende distribué pour l'année 2018- composé d’un dividende ordinaire de 85 DH et d’un dividende exceptionnel de 15 DH. Depuis cette date, le titre a augmenté de 5,4%. A noter que la date du détachement de dividende est prévue pour le 10 juin 2020.

Pour sa part, LafargeHolcim Maroc compte distribuer le même niveau de dividende que ces dernières années, soit 66 DH par action. La date de détachement et de paiement du dividende n'est pas encore connue.

La hausse des cours des deux cimenteries s’explique également par le fait qu’il s’agit de deux grosses capitalisations de la place casablancaise. « Ce sont deux grosses capitalisations de la bourse. Les investisseurs les intègrent au niveau de leurs placements à long terme », conclut notre source.

Par ailleurs, selon notre analyste « les investisseurs tablent sur un retour à la normale pour le secteur du ciment d’ici fin 2020 ». Et ceci même si Attijari Global Research (AGR) anticipe, dans un rapport évaluant l’impact du Covid-19 sur plusieurs secteurs cotés qui date du début mai 2020, un repli de 20% de la consommation du ciment au Maroc sur toute l'année 2020. 

Même les opérateurs anticipent un impact lourd de la crise sur les réalisations annuelles. Selon la dernière communication financière de LafargeHolcim, les effets de la crise se poursuivent lors du deuxième trimestre 2020 et auront un impact significatif sur les résultats du groupe.

Quoiqu'il en soit, voici comment se sont comportées les deux valeurs du secteur du ciment au cours des derniers mois :

Pendant la période de panique qui a frappé le marché casablancais, le cours de Ciments du Maroc est descendu à 1.189 DH au 16 avril 2020, son plus bas annuel, enregistrant ainsi une baisse de 9,2% en comparaison avec un cours de 1.660 DH, observé le 31 décembre 2019.

Quand le marché a commencé à corriger, le cours de Ciments du Maroc s’est orienté à la hausse pour atteindre à 1.507 DH à la clôture de la séance de ce lundi 8 juin, enregistrant ainsi une hausse d’à peu près 27% en comparaison avec le cours observé le 16 avril. 

Evolution du cours de Ciments du Maroc

Graph Ciments Maroc

Pour sa part, le cours de LafargeHolcim est descendu à 1.145 DH au 24 avril, marquant ainsi son plus bas de ces dernières années. 

Par la suite, le titre a profité de la légère hausse qui a touché le marché pour atteindre un cours de 1.400 DH à la clôture de la séance de ce lundi 8 juin. Entre le 24 avril et le 8 juin, le titre LafargeHolcim s’est apprécié de 22,27%.

A noter que cette valeur a lâché 24,32% depuis le début de l’année en cours.

Evolution du cours de LafargeHolcim

Graph LafargeHolcim P

>>> Lire aussi Redressement de la bourse : voici les valeurs qui se sont appréciées

Aller à