Séance du 24/11/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Avec une stratégie de développement efficace en Afrique de l’Ouest comme au Maroc et des indicateurs financier solides, l’avenir de Label Vie semble prometteur. Malgré un ralentissement de la demande au deuxième semestre, la société de recherche recommande le titre à l’achat. 

 

Label'Vie : Alpha Mena anticipe une hausse de 23% du cours dans les 6 mois

 | LE 09-11-2020 16:56
Avec une stratégie de développement efficace en Afrique de l’Ouest comme au Maroc et des indicateurs financier solides, l’avenir de Label Vie semble prometteur. Malgré un ralentissement de la demande au deuxième semestre, la société de recherche recommande le titre à l’achat.

Label Vie a bénéficié du boom de la consommation des biens alimentaires, induit par l’arrivée de la Covid-19 au mois de mars. Au premier semestre 2020, la société affichait des indicateurs financiers dans le vert, avec un RNPG en hausse de 16% par rapport à une année auparavant, atteignant 195 millions de dirhams. L’entreprise a pu notamment capitaliser sur une progression de 16% des ventes des hypermarchés « Carrefour », et de 21% concernant le segment des supermarchés « Carrefour Market ».

Si son cours boursier a été légèrement impacté lors de l’arrivée de la Covid-19, l’entreprise reste largement résiliente face à la crise.

Graph LABEL VIE P

Cependant, Label Vie avait annoncé dans ses résultats du premier semestre, une baisse anticipée de la demande sur le reste de l’année. Le groupe expliquait que la période connait un repli de la consommation dans l’ensemble des points de vente. Il mettait aussi en avant que « l’arrêt des chantiers de construction et d’aménagement ont retardé l’ouverture de plusieurs points de vente prévue au cours de l’exercice 2020 ».

Malgré ces annonces, l’optimisme est de mise pour Alpha Mena qui a publié ce 9 novembre une actualisation de ses prévisions concernant Label Vie. Elle anticipe une hausse du titre en bourse de 23% pour atteindre un cours de 3 643 dirhams contre 2 956 dirhams au 5 novembre. Le titre est recommandé à l'achat.

Une implantation prometteuse

L’anticipation de la hausse du cours est justifiée par la performance du groupe sur la période, mais pas seulement. « L’expansion régionale agressive et l’implantation à l’international notamment en Afrique subsaharienne » souligne Alpha Mena dans sa note. En octobre 2019, le groupe avait notamment fait l’acquisition de la compagnie de distribution de Côte d’Ivoire (CDCI), alors second plus gros distributeur alimentaire en Côte d’Ivoire. Un mois plus tard, le groupe avait recours à une émission obligataire de 750 millions de dirhams pour reprofiler l’encours de sa dette privée et financer ses investissements. L’entreprise a également émis une émission obligataire par placement privé de 600 millions de dirhams au mois de mai 2020, également dans le but d’optimiser le coût de son financement et de financer son plan de développement. Pour le développement local, même si la Covid-19 a retardé les projets en cours, ils ne sont pas pour autant annulés. Dans sa dernière présentation de résultats, l'entreprise annonçait que « Près de 9 ouvertures initialement prévues en 2020 ne pourront être réalisées qu'en 2021 ».

Alpha Mena met également en avant l’efficacité du modèle multiformat du groupe. Il s’agit des distributions dans les hypermarchés (carrefour), supermarchés (carrefour market) et hypercash (atacadao) ayant connu des croissances de ventes comprises entre 16% et 21% sur le S1 2020.

Des indicateurs financiers solides

La société de recherche met également en avant « des indicateurs en forte croissance continue ». Concernant les projections, Alpha Mena anticipe un chiffre d’affaire 2020 en hausse de 15% à 11 955 millions de dirhams contre 10 396 millions en 2019. La tendance devrait se poursuivre en 2021 avec un chiffre d’affaires projeté de 13 868 millions de dirhams, soit une hausse de 16% par rapport à 2020.

En terme de résultat net, la société de recherche table pour 2020 sur un RNPG de 370 millions de dirhams contre 312 millions en 2019, soit une augmentation de 18,6%. Pour 2021, il est anticipé à 462 millions de dirhams.

Quand le groupe distribuait un dividende 2019 à 56,36 dirhams l’action, il devrait être pour 2020 de 57 dirhams selon Alpha Mena. 

Aller à
La séance du jour
24-11-2020
10:54Le marché démarre dans le vert