Involys: Des indicateurs en retrait en 2017

| Le 16/3/2018 à 9:44

Tel qu'il a été annoncé dans un profit warning en janvier dernier, les résultats 2017 d'Involys sont en net recul par rapport à 2016. Le Conseil d'Administration de la société veut toutefois offrir un dividende à ses actionnaires.

A fin 2017, le résultat net d’Involys a reculé de 41% par rapport à l’année précédente, en se situant à 4,5 MDH.

Le résultat d’exploitation a également baissé de 51% pour s’établir à 5,1 MDH à fin décembre 2017.

Comme il a été annoncé dans un précédent profit warning, l’activité de l’entreprise a été impactée par, d’une part, le report à 2018 de l’exécution de phases avancées de deux projets de tailles significatives, à cause de contraintes internes aux clients concernés; et d’autre part le report de conclusion de trois marchés (deux au Maroc et un au Gabon), totalisant plus d’une douzaine de millions de dirhams alors même que les processus engagés étaient très avancées, selon le top management.

Malgré cette baisse, le Conseil d’Administration d'Involys proposera à la prochaine AGO, la distribution d'un dividende de 6DH/action. Notons que la société n’a pas distribué de dividendes au titre de l’année 2016.

Du côté du chiffre d’affaires, celui-ci s’établit à 48,7 MDH, en hausse de 25% par rapport à l’exercice précédent.

Le total produits, pour sa part, marque une baisse de 4% par rapport à fin 2016, pour se situer à 54,6 MDH.

"Etant rappelé que le produit de l’exercice 2016 avait intégré 7,2 MDH comme « autres produits », résultant du jugement en appel du dossier relatif au projet SIE résilié unilatéralement par le Ministère de l’Education Nationale. Lequel jugement est toujours en phase d’exécution", indique le management de la société dans un communiqué.

S’agissant des charges d’exploitation, celles-ci ont augmenté de 5,7% par rapport à fin 2016, avec un total de 46,9 MDH dont 6,8 MDH de dotations d’exploitation et 29,5 MDH pour la masse salariale, qui a progressé de 6,5%.

Involys a consacré par ailleurs à sa politique d’investissement en R&D un montant de 7,3 MDH en 2017, représentant ainsi 15% de son chiffre d’affaires.

En outre, "l’entreprise continue à bénéficier d’une situation financière solide consolidée avec plus de 88 MDH de capitaux propres, ce qui lui permet de disposer des moyens pour poursuivre la mise en œuvre de sa stratégie de développement", estime le top management.

 

lire aussi
  • | Le 26/5/2022 à 8:41

    Alliances : hausse de 9% du chiffre d'affaires à fin mars 2022

    Le groupe annonce concrétiser les objectifs arrêtés dans son plan de développement 2022-2025. Le nombre d'unités réceptionnées à fin mars progresse fortement de 144%. Alliances explique que les coûts de développement n'ont pas enregistré de hausse significative.
  • M.Ett | Le 25/5/2022 à 17:51

    OPCVM : un mouvement de rachat est observé face à l’incertitude

    Les investisseurs en OPCVM qui étaient en phase d’attentisme ont décidé de réagir en effectuant des rachats, d’après un gérant de fonds de la place qui table sur une poursuite de la tendance actuelle. Par ailleurs, une réallocation vers les Obligations court terme est observée.
  • | Le 25/5/2022 à 17:49

    La prime de risque au plus haut depuis 6 ans sur le marché actions (AGR)

    Sur 3 méthodes de calcul utilisées, AGR a retenu la méthode de calcul de la prime de risque par sondage auprès d’acteurs du marché, reflétant mieux les attentes des investisseurs. Cette prime s’affiche à 7,5%, en hausse de 140 pbs par rapport à octobre dernier. Un plus haut depuis 6 ans. Dans un cadre d’aversion au risque, l’exigence de rentabilité du marché s’est donc appréciée à 10% contre 8,5% initialement.
  • M.Ett | Le 24/5/2022 à 17:51

    Le titre Sothema garde un bon potentiel de hausse

    Le titre Sothema connaît une légère volatilité en bourse à cause du contexte général. Son cours garde toujours un bon potentiel de hausse, grâce aux perspectives d’évolution de la société qui demeurent prometteuses, d’après les anticipations des analystes de la place.