Séance du 20/10/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Brahim Berrada, Directeur général de HPS, nous parle des ambitions du groupe pour accélérer son développement et de ses orientations stratégiques en tenant compte du contexte difficile actuel.

HPS : « L’année 2020 devrait être en retrait comparativement à la croissance des dernières années » (Brahim Berrada)

HPS : « L’année 2020 devrait être en retrait comparativement à la croissance des dernières années » (Brahim Berrada)
Brahim Berrada, DG de HPS.
Par Mouna Ettazy  | LE 08-10-2020 11:08
Brahim Berrada, Directeur général de HPS, nous parle des ambitions du groupe pour accélérer son développement et de ses orientations stratégiques en tenant compte du contexte difficile actuel.

HPS a pu dégager des indicateurs positifs au cours du premier semestre 2020. Son RNPG a grimpé de 23%. Contacté par LeBoursier, Brahim Berrada, Directeur général du groupe, nous indique d'emblée : « Sur le plan financier, l’année 2020 devrait être à l’image du 1er semestre ».

D’après lui, « HPS a pu enregistrer une croissance de ses activités de 3,4% au cours d’un premier semestre marqué par la crise du Covid et des politiques de confinement sur la plupart des marchés où nous sommes présents. Cette performance a été possible grâce à la diversification de nos modèles d’affaires et à notre diversification géographique qui nous ont permis de tirer profit de la croissance de nos revenus récurrents (58% des revenus du Groupe) et de continuer à nous développer sur les marchés qui sont restés dynamiques au cours de cette période ».

Et de souligner : « Cependant, même si le confinement est derrière nous sur la plupart des marchés, il faut rester prudent car les impacts économiques sont réels et touchent l’ensemble des secteurs. Nous sommes confiants quant à la capacité de HPS à résister à la crise, à sa capacité à renouer avec une évolution très dynamique à moyen terme, mais l’année 2020 devrait être en retrait comparativement à la croissance des dernières années ».

Pour cette année, « nos principaux objectifs sont de renforcer la résilience du Groupe face à cette crise sans précédent, de renforcer nos capacités d’investissement et notre rentabilité tout en continuant à déployer nos orientations stratégiques ».

S’agissant des défis et des opportunités créées dans ce contexte de crise, le DG de HPS estime que « les défis de HPS sont identiques à ceux de toute entreprise en temps de crise à savoir sa capacité à résister et à en sortir plus forte ».

L’accélération de la digitalisation est une opportunité à saisir. « Nous avons été ravis de voir que la digitalisation a été accélérée dans toutes les économies du monde, en créant de réelles opportunités immédiates et un environnement prometteur et propice à l’innovation pour les entreprises comme HPS, commente-t-il.

Orientations stratégiques : mise en oeuvre adaptée à la crise 

Brahim Berrada nous indique que « nos orientations stratégiques restent inchangées mais tiennent compte du contexte actuel dans leur mise en œuvre. Les différents axes de développement du groupe se résument en 4 points :

- Le renforcement de nos revenus récurrents : Cela passe par le développement de notre activité de processing ainsi que nos activités de Upselling avec nos clients existants. Compte tenu de la crise sanitaire, le contact avec la monnaie fiduciaire devient un enjeu de santé publique et beaucoup de nos clients et certains gouvernements encouragent l’accélération du paiement sans contact ou du paiement par mobile. Cette tendance de fond conduit nos clients à investir plus fortement sur leurs systèmes de paiement pour accompagner les transformations auxquelles nous assistons.

- Le renforcement de notre diversification régionale : aujourd’hui présent dans plus de 90 pays, l’un des principaux enjeux de HPS est de consolider notre présence sur nos marchés historiques (Afrique et Moyen Orient), de se renforcer sur nos marchés prioritaires (Europe, Afrique du Sud et Asie du Sud-Est) et de préparer les marchés futurs (Amériques et Asie). La pandémie du COVID et ses conséquences en termes de restrictions sur les déplacements à l’échelle internationale nous ont conduit à être plus flexibles et plus innovants pour continuer à déployer cette stratégie et surtout démontrer notre capacité à accompagner nos clients où qu’ils soient dans le monde.

- Le renforcement de la diversification de nos offres : HPS a pour mission et pour ambition d’être un des leaders mondiaux dans le paiement électronique et il est important de continuer à diversifier nos offres dans le monde du paiement pour rester attractif et compétitif. Cette diversification concerne aussi bien notre offre en termes de Business Modèle (Offre licence et offre processing par exemple) qu’en termes de services offerts. Le renforcement de cette diversification peut se faire par nos propres moyens ou par de la croissance externe à l’image de l’acquisition de IPRC qui a été annoncée par HPS en juillet.

- Le renforcement de notre rentabilité : nous continuons à travailler au quotidien sur l’optimisation et l’amélioration de nos process, aussi bien en termes de développement logiciel que d’implémentation pour optimiser la rentabilité de nos projets et du Groupe de manière plus générale. Le contexte particulier de cette année 2020 et son impact sur nos activités nous imposent d’être particulièrement vigilants quant à la gestion des charges d’exploitation pour préserver notre rentabilité, voire continuer à l’améliorer comme au 1er semestre 2020.

La croissance externe va se poursuivre 

« Nos ambitions sont de renforcer notre stratégie d’acquisition pour accélérer le développement du Groupe HPS, et après une première opération en 2020 avec l’acquisition de IPRC, nous espérons pourvoir concrétiser rapidement d’autres opérations », nous indique le DG de HPS.

Et d’expliquer : « la diversification du Groupe se fait conformément à nos orientations stratégiques, et comme expliqué, peut passer par de la croissance externe. Cela a déjà été le cas en 2010 avec l’acquisition de la société Acpqualife qui nous a permis de renforcer notre offre monétique (module WebPublisher, module eCommerce) mais aussi de renforcer notre présence en Europe, puis en 2016 avec l’acquisition de l’activité Switching au Maroc auprès du CMI ».

Aller à