Séance du 25/09/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Baisse de la demande, report des échéances des clients,… Eqdom a connu plusieurs difficultés à cause de la crise du Covid-19. Son résultat net a enregistré une baisse de 58% au 1er semestre 2020.

Eqdom : le résultat net chute de 58% au 1er semestre 2020

 | LE 14-09-2020 09:45
Baisse de la demande, report des échéances des clients,… Eqdom a connu plusieurs difficultés à cause de la crise du Covid-19. Son résultat net a enregistré une baisse de 58% au 1er semestre 2020.

La crise du Covid-19 a eu un impact important sur le marché du crédit à la consommation qui a enregistré une baisse drastique de la demande client de mars à juin, d’après la communication financière d’Eqdom qui annonce une baisse de son Produit net bancaire de 8% à 255,6 millions de DH au premier semestre 2020 contre 277,6 millions de DH l’an dernier.

Pour sa part, le résultat brut d’exploitation s’est établi à 147,7 millions de DH contre 158,8 millions de DH une année auparavant, enregistrant ainsi une baisse de 7%.

Eqdom a pu compenser partiellement l’impact de l’augmentation du coût net du risque sur le résultat net semestriel grâce à une bonne maîtrise des charges générales d’exploitation. Son résultat net s’est ainsi situé à 33,4 millions de DH, en baisse de 58%.

D’après Younes Benboujida, son directeur général, joint par LeBouriser dans un précédent article, l’activité de la société était en forte progression au cours des 2 premiers mois de l’année. Le confinement a changé la donne avec les contraintes d’organisation interne pour maintenir l’activité, la chute de la demande et le report des échéances des clients en difficultés. Face à la vague de report, la société a beaucoup provisionné ce qui a fait exploser le coût du risque (+166%).

Pour le reste de cette année, Eqdom anticipe une atténuation du ralentissement subi au premier semestre grâce à la reprise graduelle de l’activité observée suite au déconfinement.

>>> Lire aussi : Eqdom : Après l'impact de la crise, une nouvelle vision sur un marché transformé

 

 

 

 

 

Aller à