Séance du 24/11/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Profitant du maintien de l’état d’urgence et de la poursuite du télétravail et de l'enseignement à distance, l’activité de Disway s’affiche en progression à fin septembre 2020. En bourse, le titre dégage la 2ème plus forte hausse de cours enregistrée depuis le début de cette année. Toutefois, d’après un analyste, cette performance ne devrait pas se poursuivre l’année prochaine. Analyse.

Disway profite de la crise… mais pas pour longtemps

Par M. Ett. | LE 13-11-2020 16:20
Profitant du maintien de l’état d’urgence et de la poursuite du télétravail et de l'enseignement à distance, l’activité de Disway s’affiche en progression à fin septembre 2020. En bourse, le titre dégage la 2ème plus forte hausse de cours enregistrée depuis le début de cette année. Toutefois, d’après un analyste, cette performance ne devrait pas se poursuivre l’année prochaine. Analyse.

Disway, groupe spécialisé dans la distribution technologique, dégage des indicateurs d’activité en hausse à fin septembre 2020.

Le chiffre d’affaires consolidé s’est situé à 1,24 milliard de DH à fin septembre 2020 contre 1,14 milliard de DH pendant la même période de l’année précédente, enregistrant ainsi une hausse de 8,7%. Rien qu’au 3ème trimestre 2020, le chiffre d’affaires consolidé a bondi de 21,1% en comparaison avec l’an dernier.

Cette performance est liée à la croissance des segments Volume (Pc fixes et portables, produits d’impression et imagerie,…) et Value (stockage, serveurs, réseau, sécurité). 

Dans le détail, le segment Volume a connu une hausse de 18,9% au 3ème trimestre en atteignant un chiffre d’affaires de 348 millions de DH, grâce à « une reprise importante sur ce segment pendant le 3ème trimestre 2020, principalement sur les produits PC et imprimantes », explique la société dans un communiqué en ajoutant que « cette reprise s’explique principalement par la décision du gouvernement de maintenir l’état d’urgence sanitaire, ce qui a poussé les entreprises à continuer à s’équiper pour permettre à leurs employés d’être en télétravail, mais aussi les ménages qui ont dû s’équiper pour les besoins de l’enseignement à distance ».

La société indique que l’activité a également profité du fait que l’ensemble des enseignes de vente en détail ont pu rouvrir, ce qui a accru la demande sur le segment retail. 

A rappeler que l’activité de Disway a connu quelques perturbations causées par la crise liée à la pandémie. Après la forte hausse de la demande sur le matériel informatique du mois de mars, l’activité a connu une chute en avril, à cause de la fermeture des retailers. La société a également souffert de problèmes d’approvisionnement, comme nous l’avait expliqué Hakim Belmaachi, président du directoire de Disway, dans un précédent article. La société n’omet pas de souligner les risques auxquels elle pourrait faire face : « les difficultés industrielles et logistiques que rencontrent les différents constructeurs vont impacter la disponibilité des produits sur le marché ».

De son côté, le segment Value a dégagé un chiffre d’affaires de 58 millions de DH au 3ème trimestre, en progression de 23%. Cette progression s’explique par « la concrétisation de plusieurs appels d’offres pendant cette période mais aussi par la livraison de certains projets initialement prévus pendant le 2ème trimestre », indique Disway.

Par ailleurs, Disway indique que le projet d’investissement d’une nouvelle plateforme logistique sur un nouvel axe stratégique, portant sur un coût global d’environ 55 millions de DH, est en cours de construction.

Disway signe la deuxième forte hausse de cours en bourse

Au moment où le MASI baisse de 12,44% depuis le début de cette année, le titre Disway progresse de 37,59% en s’établissant à 457,90 DH à la clôture de la séance de ce vendredi 13 novembre), soit la deuxième plus forte hausse de cours, après celle de HPS (38,64%). Il importe de rappeler que Disway est le fruit de la fusion de entre les sociétés Matel PC Market (société absorbante) -introduite en bourse en 2007- et Distrisoft Maroc (société absorbée). Suite à cette opération de fusion, actée en 2010 à un prix de 350 DH par action, l'ensemble fusionné a changé sa dénomination et a adopté le nouveau nom de Disway. Depuis cette date, le titre Disway a augmenté de plus de 30%.

Le titre est apprécié en bourse malgré sa rareté. « Disway est une belle valeur. Elle affiche une progression à deux chiffres de ses indicateurs depuis 3 ans. Sa santé financière est solide. Mais, elle est peu liquide. La petitesse de sa capitalisation boursière pénalise sa liquidité en bourse », nous indique un analyste. Sa capitalisation boursière est de 863,50 millions de DH, portant sur 1.885.762 titres.

Et son rendement reste très intéressant. « Disway a en effet distribué cette année le dividende le plus haut de son histoire, au titre de l’année 2019 », nous indique notre interlocuteur. Elle a distribué un dividende de 28 DH par action, en hausse de 87% en comparaison avec la rémunération fixée au titre de l’exercice 2018 (15 DH). Son dividende yield tourne autour de 6%.

Une correction à la baisse du cours pourrait s’opérer en 2021

« Le titre devrait corriger à la baisse durant les prochains mois », anticipe notre analyste. 

Et d’expliquer : « l’activité des valeurs technologiques, en général, n’a pas été impactée négativement par la pandémie. Ces sociétés ont beaucoup profité du de la crise durant la période du confinement avec le télétravail et l’enseignement à distance. Ces valeurs ont beaucoup augmenté en bourse. Mais, cela ne devrait pas durer. L’approche de la vaccination massive au Maroc, et partout ailleurs, laisse espérer un retour à une activité normale. Dans ce contexte, les investisseurs pourraient réaliser un rebalancement de leurs portefeuilles. C’est ce qu’ils avaient opéré au début de la crise. A l’époque, c’était en faveur des valeurs technologiques et des valeurs dont l’activité n’a pas été impactée par la crise. Maintenant, ils vont se réorienter vers les grosses capitalisations et vers les sociétés qui vont bénéficier d’un retour à une activité économique normale. Les investisseurs diminueraient leur exposition sur les valeurs technologiques, durant les prochains mois, afin de réaliser une prise de profit et se placer sur d’autres valeurs ».

Ainsi, les valeurs qui ont beaucoup profité du contexte de crise au cours de cette année vont se calmer l’année prochaine, laissant place aux valeurs qui ont été le plus touchées et qui devraient se rétablir avec un retour à une activité normale grâce au vaccin.

>>> Lire aussi : Bourse de Casablanca : Bachir Tazi analyse le rebond du MASI et anticipe les valeurs qui vont en profiter

Cette tendance est déjà observée au niveau de plusieurs bourses mondiales. A titre d’exemple, le jour où l'annonce d'un vaccin "efficace à 90%" contre le Covid-19 a été faite par le laboratoire américain Pfizer et la société de biotechnologie allemande Biontech, lundi 9 novembre, le Nasdaq, le deuxième plus important marché d’actions des États-Unis où se concentrent les valeurs technologiques, a cédé 1,53% à 11.713,78 points, au moment où plusieurs indices boursiers internationaux ont enregistré une forte hausse.

Aller à
La séance du jour
24-11-2020
10:54Le marché démarre dans le vert