DLM : Effondrement du CA consolidé de 37% au premier semestre

| Le 4/9/2020 à 8:12

Dans ses résultats du second trimestre 2020, DLM annonce un CA consolidé au S1 2020 en retrait de 37% à 113 millions de dirhams au lieu de 179 millions de dirhams sur la même période l’an dernier. « Cette baisse est due à l’arrêt des chantiers de construction avec la crise sanitaire au second trimestre 2020 » explique la firme. Une conjoncture qui vient fragiliser une entreprise déjà mal en point.

Elle annonce également qu’entre le premier et le second trimestre 2020, la chute d’activité a été de 75%. Sur le seul second trimestre, le CA consolidé a d’ailleurs chuté de 90% à 10,5 millions de dirhams contre 107 millions de dirhams sur la même période lors de l’exercice précédent.

Concernant l’endettement consolidé du groupe, il est en retrait de 15% sur T2 2020 par rapport à T2 2019. Il se chiffre désormais à près de 354 millions de dirhams. La firme précise que « durant le second trimestre, les efforts de réduction de charges n’ont pas permis de compenser la violente baisse d’activité ».

En terme d’investissements, le groupe annonce « ne pas avoir engagé d’investissement significatif pendant la période ».

lire aussi
  • A. E. Rh. | Le 29/7/2021 à 15:01

    TMSA - Marsa Maroc : Comment sera financée l'acquisition

    EXCLUSIF. L'Etat a annoncé la cession de 35% du capital de Marsa Maroc au groupe Tanger Med (Tanger Med Special Agency, dite TMSA). Une monétisation d'un actif de l'Etat qui ne dit pas son nom.
  • | Le 29/7/2021 à 14:08

    Réclamations bancaires : 826 plaintes reçues par Bank Al-Maghrib en 2020

    En 2020, 826 plaintes ont été déposées auprès de la Direction de la Supervision Bancaire et 7 sanctions disciplinaires ont été prononcées, d’après le rapport annuel de Bank Al-Maghrib.
  • | Le 29/7/2021 à 12:20

    La dette bancaire des ménages a atteint 369 milliards de DH en 2020

    Dans son rapport 2020 sur la supervision bancaire pour l’année 2020, Bank Al Maghrib souligne la hausse de l’endettement global des ménages et des entreprises non financières.
  • | Le 29/7/2021 à 12:10

    Voici comment a évolué le cadre légal et réglementaire des établissements de crédit en 2020

    Avec la crise du Covid-19, les priorités de la banque centrale ont été revues afin d’adopter le cadre légal et réglementaire au contexte de la crise. Voici les principales évolutions et les chantiers en cours.